«Mohammed» exclu des prénoms les plus populaires d'Israël

Un soldat israélien embrasse son bébé, dans un... (PHOTO RONEN ZVULUN, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Un soldat israélien embrasse son bébé, dans un café près de la frontière avec la bande de Gaza, le 26 juillet.

PHOTO RONEN ZVULUN, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

De loin le prénom le plus donné aux garçons israéliens nés en 2013 - 1986 bébés ont reçu le nom du prophète musulman -, Mohammed  est pourtant absent du top 10 des prénoms les plus populaires publié par une agence israélienne la semaine dernière, juste avant le Nouvel An juif, Rosh Hachana. Un palmarès où trône plutôt le beaucoup plus hébraïque Yosef (Joseph).

Selon la porte-parole de l'agence ayant publié cette liste, il «s'agit d'un malentendu» et «il n'y avait aucune intention politique» dans l'exclusion de Mohammed, les prénoms à connotation trop arabe ayant été laissés de côté puisque «la liste visait à rassembler des prénoms hébreux». Le quotidien israélien Haaretz, à l'origine de cette histoire, y voit plutôt une «forme de racisme qui, en Israël, semble aller de soi».

À lire sur courrierinternational.com, haaretz.com et nytimes.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer