La crise financière, la faute à la cocaïne!

Pour l'ex-président de la Fed Alan Greenspan, c'est une «exubérance... (PHOTO PHOTOS.COM)

Agrandir

PHOTO PHOTOS.COM

Partager

La Presse

Pour l'ex-président de la Fed Alan Greenspan, c'est une «exubérance irrationnelle» qui a mené le monde financier au bord du gouffre en 2008, intoxiqué par les subprimes et la bulle du crédit. Une crise financière où la cupidité et l'avidité des banquiers et des courtiers ont eu un grand rôle à jouer, mais où la cocaïne aurait également sa part de responsabilité, exacerbant la mégalomanie des pontes des finances et leur faisant prendre des décisions irrationnelles, affirme un ancien analyste financier.

Le bureau du financier Bernard Madoff, auteur de la plus importante escroquerie à la Ponzi de l'histoire des États-Unis, aurait d'ailleurs été surnommé le Pôle Nord à sa belle époque, en référence aux énormes quantités de «neige» que l'on y retrouvait.

À lire sur courrierinternational.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer