Attentat en Tunisie: un mémorial sera créé

L'endroit auquel sera édifié le mémorial aux victimes... (Photo Hassene Dridi, AP)

Agrandir

L'endroit auquel sera édifié le mémorial aux victimes de l'attentat en Tunisie sera déterminé dans les prochains mois.

Photo Hassene Dridi, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LONDRES

Un mémorial permanent va être créé pour rendre hommage aux 30 Britanniques tués dans l'attentat djihadiste commis le 26 juin près de Sousse en Tunisie, a annoncé dimanche le premier ministre britannique David Cameron.

«Ceux qui ont perdu leur vie en Tunisie ont été les victimes innocentes d'une brutale atrocité terroriste», a déclaré M. Cameron. Un autre mémorial sera créé en hommage à tous les Britanniques qui ont été victimes du terrorisme à l'étranger.

«Il est juste que nous commémorions de manière appropriée ces personnes et d'autres tuées à l'étranger par des terroristes, et que nous soutenions leurs proches de toutes les manières que nous pourrons», a-t-il dit.

L'endroit auquel sera édifié le mémorial aux victimes de l'attentat en Tunisie sera déterminé dans les prochains mois, a déclaré un responsable du Foreign Office, Tobias Ellwood, dont le frère Jonathan a été tué dans un attentat à la bombe à Bali en 2002.

L'édification des mémoriaux sera financée par des amendes que perçoit l'autorité britannique des marchés financiers.

Les corps des cinq dernières victimes britanniques de l'attentat du 26 juin sont arrivés samedi en Grande-Bretagne à bord d'avion de transport militaire C-17 du Royal Air Force. Les cinq cercueils ont été transportés en convoi vers Londres.

M. Cameron a annoncé qu'un service religieux serait célébré cet automne en hommage aux victimes de l'attentat de Sousse.

Le Royaume-Uni s'est immobilisé vendredi pour observer une minute de silence à la mémoire des 30 Britanniques tués une semaine plus tôt en Tunisie.

Au même moment, une cérémonie commémorative s'est tenue en présence du premier ministre tunisien Habib Essid sur les lieux du drame.

Trente-huit personnes au total ont été tuées vendredi dernier par un étudiant de 23 ans qui a ouvert le feu sur des vacanciers sur une plage et au bord des piscines d'un hôtel.

Outre les 30 Britanniques, trois Irlandais, deux Allemands, un Belge, un Portugais et un Russe ont péri dans cet attentat revendiqué par le groupe djihadiste État islamique (EI).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer