Boko Haram subit de lourdes pertes au Niger

Boko Haram, qui aurait tué plus de 10... (IMAGE ARCHIVES AP)

Agrandir

Boko Haram, qui aurait tué plus de 10 000 personnes l'an dernier, a menacé d'attaquer tous les pays qui lui feraient la lutte.

IMAGE ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
NIAMEY, Niger

Une centaine de combattants du groupe extrémiste Boko Haram ont été tués par des soldats au Niger, près de la frontière avec le Nigeria.

Selon le ministre nigérien de la Défense, Mahamadou Karijo, les militaires répliquaient à des attaques perpétrées par des militants de Boko Haram dans deux villages.

Quatre soldats auraient été tués et 17 autres blessés dans les affrontements. Un civil a aussi perdu la vie.

Des troupes militaires du Tchad ont aidé les forces nigériennes. Boko Haram, qui aurait tué plus de 10 000 personnes l'an dernier, a menacé d'attaquer tous les pays qui lui feraient la lutte.

Outre le Tchad et le Niger, le Cameroun et le Bénin ont promis de participer aux combats contre les extrémistes de Boko Haram, qui sont en rébellion contre le gouvernement du Nigéria.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer