Frappe américaine en Somalie contre les shebab

Des shebab.... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Des shebab.

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Les forces américaines ont mené lundi un raid aérien contre un haut responsable des insurgés islamistes shebab, près de Saakow, au sud de la Somalie, a annoncé le Pentagone qui n'était pas en mesure de dire si la frappe avait atteint son objectif.

«La cible de la frappe était un haut responsable des shebab», a expliqué le ministère américain de la Défense dans un communiqué, sans préciser son identité.

«Nous sommes encore en train d'évaluer les résultats de l'opération», a indiqué de son côté le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone.

Cette frappe intervient quelques jours après que le chef des renseignements des shebab, Zakariya Ismail Ahmed Hersi, s'est rendu au gouvernement somalien et à la force militaire de l'Union africaine.

Les shebab ont minimisé cette reddition, affirmant que Zakariya Ismail Ahmed Hersi avait quitté le mouvement depuis plus d'un an.

Mais selon Jama Muse, un responsable militaire somalien, «Zakariya Ahmed était un très haut responsable qui travaillait avec Godane».

Ahmed Abdi Godane, qui était le chef des shebab, a été tué par une frappe aérienne américaine en septembre.

Les islamistes restent selon les observateurs la principale menace pour la paix en Somalie, plongée dans le chaos depuis plus de deux décennies.

Le pays est privé de réelle autorité centrale depuis la chute du régime autoritaire du président Siad Barre en 1991. Il est depuis en état permanent de guerre civile, livré aux milices de chefs de guerre, aux gangs criminels et aux groupes islamistes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer