Un collaborateur de Lars von Trier accusé de harcèlement sexuel

Neuf femmes accusent Peter Aalbaek Jensen d'avoir commis... (Photo archives AP)

Agrandir

Neuf femmes accusent Peter Aalbaek Jensen d'avoir commis des attouchements sexuels et d'avoir permis à une culture d'intimidation de s'installer à Zentropa, la maison de production dont il était le chef de la direction jusqu'à l'an dernier.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jan M. Olsen
Associated Press
Copenhague

Une société danoise de production de films fondée par le réalisateur Lars von Trier et le producteur Peter Aalbaek Jensen conduira un examen interne à la lumière de plusieurs plaintes de harcèlement sexuel.

Neuf femmes accusent Peter Aalbaek Jensen d'avoir commis des attouchements sexuels et d'avoir permis à une culture d'intimidation de s'installer à Zentropa, la maison de production dont il était le chef de la direction jusqu'à l'an dernier.

Peter Aalbaek Jensen, un adepte de la provocation, s'est notamment fait connaître pour avoir posé nu devant des photographes au Festival de Cannes.

Zentropa a demandé aux autorités danoises en matière d'environnement de travail d'y mener «une évaluation professionnelle».

En entrevue avec le quotidien Politiken, le producteur âgé de 61 ans a dit ne pas se souvenir des incidents allégués, mais reconnaît qu'ils sont «probablement arrivés» - et ne s'en excuse pas.

Il a précisé n'avoir «aucun intérêt pour la soumission et l'humiliation», mais aimer «repousser les limites, jusqu'à la ligne rouge».

Il a fondé Zentropa en 1992 avec le cinéaste Lars von Trier. Ensemble, ils ont notamment signé Dancer in the Dark et Nymphomaniac.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer