Jean-Pierre Jeunet et Harvey Weinstein à couteaux tirés

Jean-Pierre Jeunet... (Photo Archives AFP)

Agrandir

Jean-Pierre Jeunet

Photo Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après des mois de tergiversations, le plus récent film de Jean-Pierre Jeunet, The Young and Prodigious T.S. Spivet
sorti il y a un an et demi en France, prendra enfin l'affiche chez nous, le 10 avril.

Rencontré lundi à Paris, le cinéaste impute la responsabilité du délai à la société américaine The Weinstein Company.

«Harvey Weinstein a acheté les droits du film et en a bloqué la sortie, a déclaré le cinéaste au cours d'un entretien accordé à La Presse. Maintenant, il veut le remonter. Pour moi, c'est hors de question. C'est d'ailleurs pour préserver mon droit sur le montage final que ce film a été produit en France et au Canada. Alors il ne le sort pas. L'ironie dans tout ça, c'est qu'on me remettra le 28 janvier à Los Angeles le Harold Lloyd Award, un prix prestigieux lié à la 3D qu'ont déjà reçu James Cameron, Martin Scorsese, Ang Lee et Jeffrey Katzenberg. C'est pas mal quand même! Il ne faut rien vendre à Weinstein. Voilà quelqu'un qui ne respecte pas le cinéma!»

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer