Alan Zweig porte l'histoire du héros déchu Steve Fonyo à l'écran

Alan Zweig... (Photo Chris Young, archives PC)

Agrandir

Alan Zweig

Photo Chris Young, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cassandra Szklarski
La Presse Canadienne
TORONTO

La dernière fois que le réalisateur Alan Zweig a été invité au Festival international du film de Toronto (TIFF), son documentaire comique When Jews Were Funny a remporté le prix du meilleur métrage canadien et il est reparti avec un chèque de 30 000 $ en poche.

Il est de retour à Toronto cette année, comme seul représentant canadien dans une nouvelle section compétitive du festival, le programme Platform, présenté comme un espace pour «les films de haut mérite artistique» qui démontrent «la vision forte de réalisateurs internationaux pertinents».

Alan Zweig présente cette année le documentaire Hurt, qui dresse le portrait d'un survivant du cancer unijambiste, Steve Fonyo, dont la remarquable traversée à la course du Canada, en 1985, a ensuite été entachée par sa descente dans le crime et la drogue. En 2010, on lui a retiré l'Ordre du Canada.

Trente ans après avoir amassé 13 millions $ pour la recherche sur le cancer et avoir été déclaré héros national, M. Fonyo devrait être présent à la projection du 14 septembre.

En entrevue avec La Presse Canadienne, Alan Zweig s'est dit très heureux d'avoir été sélectionné pour cette catégorie, mais il s'est montré très humble sur ses chances de gagner le prix de 25 000 $.

Il a raconté avoir été attiré par ce sujet de film le jour où l'Ordre du Canada a été retiré à Steve Fonyo. «Il y avait quelque chose là-dedans qui rendait l'histoire intéressante et tragique, et difficile à ignorer», a-t-il expliqué, comparant l'événement à une gifle.

Il regrette par ailleurs que l'histoire de Steve Fonyo ait été oubliée, alors que tout le monde connaît celle de Terry Fox.

«C'est dommage que les gens ne connaissent pas Steve à cause de ce qui est arrivé après la course. Si Terry Fox est un héros pour ce qu'il a fait, Steve est un héros pour ce qu'il a fait. C'est incontestable. Comme disent certaines personnes, Terry est mort donc son image ne pourra jamais être ternie.»

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer