Le Québec et le Canada bien représentés à Cannes

Xavier Dolan effectuera son cinquième voyage sur la... (PHOTO REGIS DUVIGNAU, REUTERS)

Agrandir

Xavier Dolan effectuera son cinquième voyage sur la Croisette, cette fois-ci avec le long métrage Juste la fin du monde, en lice pour la Palme d'or.

PHOTO REGIS DUVIGNAU, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Victoria Ahearn
La Presse Canadienne
TORONTO

La programmation du Festival de Cannes de cette année semble promettre un brillant avenir au cinéma québécois et canadien, estiment des experts de l'industrie cinématographique.

Trois réalisateurs de Montréal - Xavier Dolan, Kim Nguyen et François Jaros - ainsi que les cinéastes Nathan Morlando et Leah Johnston, respectivement de Toronto et de Truro, en Nouvelle-Écosse, présenteront des films durant le prestigieux festival qui se déroulera du 11 au 22 mai.

De plus, l'acteur Donald Sutherland, qui est originaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, fera partie du jury de la Palme d'or alors que l'actrice montréalaise Marie-Josée Croze agira comme juge pour le prix du court métrage.

Selon Helga Stephenson, chef de la direction de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision, ces cinéastes font partie de la nouvelle génération de réalisateurs de talent du Canada et leur présence à Cannes est un signe de la vigueur du milieu cinématographique national.

Xavier Dolan effectuera son cinquième voyage sur la Croisette, cette fois-ci avec le long métrage Juste la fin du monde. Mettant en vedette Marion Cotillard et Vincent Cassel, le film raconte l'histoire d'un auteur mourant et est en lice pour la Palme d'or.

Le cinéaste de 27 ans a déjà récolté beaucoup d'éloges à Cannes, remportant trois récompenses en 2009 pour J'ai tué ma mère et partageant le Prix du jury en 2014 pour Mommy. L'an dernier, il a également été membre du jury du festival.

«Je pense qu'il a probablement une très bonne chance d'être vu comme un concurrent très sérieux même s'il affronte la crème des cinéastes internationaux comme Ken Loach, Pedro Almodovar, Paul Verhoeven et Sean Penn», a affirmé Richard Crouse, un critique de film torontois qui collabore régulièrement avec CTV.

«Il y a beaucoup de gens là-bas qui travaillent à un très haut niveau, mais je crois que c'est aussi le cas de Xavier Dolan.»

Kim Nguyen, dont le film Rebelle avait été en nomination aux Oscar en 2013, sera pour sa part projeté à la Quinzaine des réalisateurs avec Two Lovers and a Bear, une histoire d'amour se déroulant au pôle Nord avec Tatiana Maslany, Dane DeHaan et Gordon Pinsent dans les rôles principaux.

Mean Dreams de Nathan Morlando, qui met notamment en scène la jeune actrice québécoise Sophie Nélisse, figure également dans la sélection de la Quinzaine.

Le court métrage Oh What a Wonderful Feeling de François Jaros a quant à lui été retenu pour la Semaine de la critique, tandis que celui de Leah Johnston, Ingrid and the Black Hole, fait partie du programme de Téléfilm Canada «Talent tout court».

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer