Mohawk Girls, une «série phare» d'APTN

La directrice de la programmation d'APTN, Monika Ille,... (IMAGE FOURNIE PAR APTN)

Agrandir

La directrice de la programmation d'APTN, Monika Ille, estime que l'approche humoristique de Mohawk Girls a amené un « nouveau souffle » à la programmation d'APTN.

IMAGE FOURNIE PAR APTN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Quand on a vu le pilote, on savait qu'on avait quelque chose de bon. »

Blackstone est une série brutale sur le côté sombre... (Image fournie par APTN) - image 1.0

Agrandir

Blackstone est une série brutale sur le côté sombre de la vie dans une réserve.

Image fournie par APTN

La série Sioui-Bacon. Lui est Québécois et son... (Photo fournie par APTN) - image 1.1

Agrandir

La série Sioui-Bacon. Lui est Québécois et son fils est à moitié Huron. Elle est Innue, comme ses filles. Les Sioui-Bacon vivent à Montréal les aléas d'une famille multiple et recomposée.

Photo fournie par APTN

Directrice de la programmation d'APTN (Aboriginal Peoples Television Network), Monika Ille est formelle : Mohawk Girls est une « série phare » de la chaîne autochtone pancanadienne.

Pour des raisons techniques, le réseau préfère ne pas dévoiler ses cotes d'écoute. Mme Ille estime que les sondages sont « non représentatifs » de l'audience aborigène parce qu'ils sont effectués dans les centres urbains, plutôt que dans les réserves.

Mais les réactions dans les médias sociaux et les clics sur le site web de la chaîne (où tous les épisodes de la série sont disponibles) donnent une bonne idée du succès de l'émission, selon elle. Avec la dramatique Blackstone, qui porte sur le visage sombre de la vie dans une réserve, Mohawk Girls serait l'un des deux blockbusters d'APTN.

Selon Mme Ille, la série made in Kahnawake « résonne » avec le public d'APTN, qu'il soit mohawk ou non. Elle estime que l'approche humoristique de la série a amené un « nouveau souffle » à la programmation, même si certains téléspectateurs se sont plaints du côté sexe de la série.

On ajoutera que Mohawk Girls incarne tout à fait le nouvel esprit d'APTN... qui n'a rien de folklorique.

Une image jeune et moderne

Jadis connue sous le nom de TVNC (Television Northern Canada), APTN projette une image jeune et moderne. Les documentaires sur la babiche sont plutôt rares, et certaines séries peuvent surprendre, qu'il s'agisse de la brutale Blackstone, des attachants Sioui-Bacon (une histoire de famille reconstituée, tournée à Montréal, en français) ou du dessin animé By the Rapids, qui raconte aussi la vie à Kahnawake, cette fois du point de vue d'une bande d'enfants.

Mme Ille reconnaît qu'APTN n'a pas toujours les moyens de ses ambitions. La chaîne ne bénéficie d'aucune subvention et fonctionne grâce aux câblo-abonnements.

Distribuée au Québec par Vidéotron (position 28) et Illico (628), la télé des Premières Nations diffuse environ 50 émissions en français, en anglais et dans différentes langues autochtones.

La saison 4 de Mohawk Girls débute demain à 21 h 30.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer