Le Dow à un record, Toronto monte avec l'énergie

Le géant d'internet Facebook a avancé de 2,92%... (AP)

Agrandir

Le géant d'internet Facebook a avancé de 2,92% grâce à une forte croissance de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net au deuxième trimestre, dopés par la publicité mobile.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York, Toronto

Wall Street n'a pas réussi à trouver de direction jeudi à l'issue d'une séance agitée au cours de laquelle le Nasdaq a d'abord battu un record avant de finir en baisse de 0,63%, tandis que le Dow Jones a pris 0,39%, terminant de nouveau à un sommet.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 85 points à 21 796 points, un record en clôture. Le Nasdaq a en revanche cédé 40 points à 6382 points. L'indice élargi S&P500 a reculé de 2, points, soit 0,10%, à 2475 points.

Le secteur de la technologie, deux fois plus performant que le reste du marché depuis le début de l'année, a essuyé l'un des plus net recul jeudi selon l'indice regroupant ces valeurs au sein du S&P 500, en baisse de 0,82%.

«Les arbres ne grimpent pas jusqu'au ciel et à un certain moment le niveau (des actions) devient un peu excessif. Quand cela arrive on prend des bénéfices et je pense que c'est ce qui s'est passé», a commenté Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Principale valeur technologique à résister jeudi, le géant d'internet Facebook a avancé de 2,92% à 170,44 dollars grâce à une forte croissance de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net au deuxième trimestre, dopés par la publicité mobile.

Le site de micro-blogs Twitter a décroché de 14,13% à 16,84 $US après avoir accusé une nouvelle perte trimestrielle et une stagnation de son nombre d'usagers.

Parmi les autres valeurs du Dow Jones, l'opérateur téléphonique Verizon, qui vient de racheter Yahoo!, a grimpé de 7,68% à 47,81 dollars après l'annonce de solides résultats trimestriels grâce à une forte vague de nouveaux abonnés.

Le journal américain New York Times, s'est envolé de 8,72% à 19,95 $US après de bons résultats trimestriels et une hausse de ses abonnés en ligne.

I.T. : Toronto grimpe avec l'énergie

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a grimpé de 19 points pour terminer la journée à 15 191 points. Il a fortement profité de la croissance 2% du secteur de l'énergie.

Plusieurs grandes entreprises canadiennes dévoilaient jeudi leurs plus récents résultats financiers trimestriels. Cenovus Energy (TSX:CVE) a dévoilé un bénéfice pour son deuxième trimestre, notamment grâce à l'acquisition de la plupart des actifs canadiens de ConocoPhillips. Son titre a bondi de près de 10 pour cent, soit 94 cents, à 10,89 $.

Les prix du brut ont avancé pour une troisième séance consécutive. Plusieurs observateurs espèrent que la promesse de l'Arabie saoudite de réduire ses exportations le mois prochain aura un impact significatif sur la surabondance mondiale de pétrole.

Le cours du pétrole brut a avancé de 29 cents US à 49,04 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

«Je crois que l'ère des prix élevés du pétrole est terminée», a estimé Allan Small, un conseiller en investissement principal chez Holliswealth. «Les prix vont peut-être grimper temporairement, mais je ne me laisse pas trop exciter par le pétrole.»

M. Small croit que la demande pour le brut va diminuer avec la montée en popularité des véhicules électriques et le ralentissement de la croissance mondiale.

Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le prix du lingot d'or a grimpé de 10,60 $ US à 1260 $ US l'once, tandis que celui du cuivre a pris 1 cent US à 2,88 $ US la livre.

De son côté, le dollar canadien a terminé la journée avec un cours moyen de 79,87 cents US, en baisse de 0,10 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

- Avec La Presse canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer