Wall Street opte pour la prudence et finit en baisse

«Les investisseurs font une pause» et «attendent de... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS)

Agrandir

«Les investisseurs font une pause» et «attendent de voir ce qui va tomber durant cette grosse semaine», a commenté David Levy, chez Kenjol Capital Management.

PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Wall Street a fini la séance en baisse lundi, la prudence l'emportant au début d'une semaine qui sera riche en informations sur la santé de l'économie: le Dow Jones a perdu 0,45 % et le Nasdaq 0,15 %.

À Toronto, le TSX a également terminé en baisse. 

-----------------

Les marchés à la clôture:

  • TSX   15 383,59 / -4,84 (-0,03 %)
  • Dow Jones   17 977,04 / -80,61 (-0,45 %)
  • S&P 500   2092,43 / -9,63 (-0,46 %)
  • NASDAQ   4988,25 / -7,73 (-0,15 %)

-----------------

Longtemps dans le vert, la Bourse est tombée dans le rouge en fin de séance, les investisseurs optant pour la prudence après trois séances consécutives de hausse qui semblaient mettre de nouveaux sommets à portée de main.

«Les investisseurs font une pause» et «attendent de voir ce qui va tomber durant cette grosse semaine», a commenté David Levy, chez Kenjol Capital Management.

On attend désormais tous les jours des résultats du premier trimestre de grosses entreprises, à commencer par les grandes banques. Le gouvernement américain doit pour sa part publier mardi ses chiffres sur les ventes de détail, d'autant plus attendus que la consommation représente à peu près les deux tiers du produit intérieur brut du pays.

Patrick O'Hare, chez Briefing.com, a également noté l'attentisme du marché, logique puisque l'afflux de résultats du premier trimestre est sur le point de commencer, «ce qui veut dire que nous devrions voir un décrochement à la hausse ou à la baisse à court terme».

Les analystes anticipent une baisse des bénéfices trimestriels des entreprises américaines dans leur ensemble pour la première fois en six ans, mise principalement sur le compte du renchérissement du dollar. Mais M. Levy a estimé que le marché pourrait réagir très positivement à des bonnes surprises.

«Il y a le potentiel que le marché avance vers de nouveaux sommets selon ce qu'on verra dans les prochaines semaines», a-t-il noté.

Il a aussi précisé que l'entreprise de données Factset prévoyait que le secteur bancaire enregistrerait parmi les meilleures performances au premier trimestre, derrière le secteur de la santé, si bien qu'en cas de grosse déception, «ce serait un motif d'inquiétude» pour l'ensemble de l'économie.

Pepsi remplace Coke en NBA 

Wells Fargo et JPMorgan, les deux premières banques à présenter leurs résultats mardi matin, ont gagné respectivement 0,50 % à 54,59 dollars et 0,60 % à 62,07 dollars.

Le fabricant américain de semi-conducteurs Qualcomm a perdu 0,62 % à 78,73 dollars. L'entreprise californienne a donné une fin de non-recevoir à la demande d'un fonds activiste, Jana Partners, d'envisager une scission pour isoler l'activité industrielle de l'activité, plus rentable, d'exploitation de brevets.

Pepsico, qui a ravi à son rival Coca-Cola un contrat de sponsor de la ligue américaine de basket-ball NBA, a cédé 0,70 % à 95,53 dollars. Coca-Cola a cédé 0,44 % à 40,70 dollars.

Le fabricant américain de génériques Mylan a perdu 2,39 % à 68,56 dollars après avoir noué un accord avec son compatriote Pfizer (-0,99 % à 35,09 dollars), qui l'accusait de violations de brevet concernant le Viagra, son traitement des troubles de l'érection.

Le transporteur aérien JetBlue, qui a fait état d'une hausse de son trafic passager et de ses capacités en mars, a pris 4,23 % à 19,85 dollars.

Enfin Apple a cédé 0,20 % à 126,85 dollars. Selon le cabinet Slice Intelligence, près d'un million d'Américains ont passé commande d'une Apple Watch vendredi, le premier jour où cette montre connectée était montrée au grand public en vue de passer commande.

Le marché obligataire était en hausse. Vers 16 h 15, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 1,932 % contre 1,948 % vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,578 % contre 2,584 % précédemment.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer