L'élection complémentaire dans Gouin aura lieu le 29 mai

Le candidat du PLQ Jonathan Marleau... (PHOTO SIMON GIROUX, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le candidat du PLQ Jonathan Marleau

PHOTO SIMON GIROUX, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Québec

L'élection complémentaire dans la circonscription de Gouin, à Montréal, aura lieu le 29 mai, a annoncé le gouvernement Couillard mercredi après-midi.

Le candidat Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois... (Photo Graham Hughes, archives La Presse canadienne) - image 1.0

Agrandir

Le candidat Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois

Photo Graham Hughes, archives La Presse canadienne

Cette complémentaire vise à combler le siège laissé vacant par la démission de Françoise David, de Québec solidaire (QS), en janvier.

Gabriel Nadeau-Dubois briguera les suffrages pour lui succéder sous la bannière de QS. C'est l'ancien président de la Commission jeunesse du Parti libéral, Jonathan Marleau, qui l'affrontera.

Le Parti québécois a choisi de ne pas présenter de candidat, afin de ne pas nuire à ses efforts de rapprochements avec QS, dans le cadre de la convergence souverainiste, ce mouvement qui vise à forger des alliances en vue des élections générales de 2018.

Cette décision a d'ailleurs fait grincer des dents au PQ, puisque Gouin est un ancien bastion péquiste qui est détenu par QS seulement depuis 2012.

Françoise David a annoncé son départ le 19 janvier, avant de «tomber en burn-out», selon ses mots, parce que sa santé ne lui permettait plus d'assumer son rôle d'élue.

Coïncidence, l'ancien leader étudiant Gabriel Nadeau-Dubois terminait alors une tournée de consultations, «Faut qu'on se parle», avec l'ancien chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant.

Il a peu après annoncé qu'il se joignait au parti de gauche et qu'il voulait devenir candidat dans Gouin et co-porte-parole masculin de la formation.

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, s'est réjouie du déclenchement de la campagne et elle a affirmé que l'équipe de QS est déjà «sur le terrain depuis quelques semaines».

En point de presse à l'Assemblée nationale, elle a vanté M. Nadeau-Dubois, qui «travaille en équipe». Elle a aussi cautionné ses propos, selon lesquels la classe politique des 30 dernières années avait «trahi le Québec».

«Dans les faits, qu'est-ce que Québec solidaire vient dire depuis 11 ans aux parlementaires, aux différents partis qui ont gouverné? C'est dire: «vous avez abandonné les Québécois, dans vos choix politiques, pas sur l'ensemble des choix, mais sur plusieurs choix.'»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer