Source ID:; App Source:

Un détenu qui serait déficient intellectuel se suicide en détention

La famille d'un homme de 29 ans retrouvé inconscient dans sa cellule en... (PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La famille d'un homme de 29 ans retrouvé inconscient dans sa cellule en Nouvelle-Écosse soutient que sa mort aurait pu être évitée s'il avait reçu les soins appropriés.

Christine Barnes a raconté jeudi que son neveu Josh Evans avait tenté de se suicider à l'établissement correctionnel Central Nova, à Dartmouth, lundi, et que son décès avait été constaté plus tard à l'hôpital.

Mme Barnes soutient que son neveu avait la capacité intellectuelle d'un garçon de sept ans.

Dans un communiqué, le père du détenu, Don Evans, a indiqué qu'il comptait intenter des poursuites judiciaires, car l'établissement, selon lui, aurait dû assurer la sécurité de son fils.

Mme Barnes a indiqué au réseau Global que son neveu avait été accusé de divers crimes liés à la pornographie juvénile à la suite d'une perquisition menée chez lui en 2015 à Niagara Falls, en Ontario.

Pendant son incarcération dans un centre de détention en Ontario, les médecins ont diagnostiqué un syndrome vélo-cardio-facial, une affection génétique souvent accompagnée de troubles de l'apprentissage ainsi qu'un risque élevé de développer des troubles psychiatriques graves.

« Je sais qu'il a fait quelque chose de mal, mais je ne pense pas que lui le savait », a soutenu Mme Barnes.

Libéré quatre mois après le début de sa peine sous de strictes conditions, Josh Evans a de nouveau été accusé d'infractions liées à la pornographie juvénile, après le déménagement de la famille en Nouvelle-Écosse il y a environ un an.

Le ministre de la Justice de la Nouvelle-Écosse, Mark Furey, a déclaré jeudi que M. Evans était en détention provisoire dans une salle de transition réservée aux détenus présentant notamment des problèmes de santé mentale. « Il avait reçu des soins médicaux dans l'établissement, mais au moment de sa mort, il se trouvait dans sa cellule, dans l'espace réservé à la transition », a indiqué le ministre.

Mme Barnes croit que son neveu aurait dû se trouver dans une maison de transition ou dans un service qui aurait pu lui prodiguer des soins individuels, ou le surveiller en tout temps. « Je veux savoir pourquoi il est passé à travers les mailles du filet », a-t-elle souligné.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer