Des proxénètes offraient des «emplois parfaits pour étudiantes»

Claire Nicolle et Luis Fernando Camacho Vera... (PHOTOS FOURNIES PAR LE SPVM)

Agrandir

Claire Nicolle et Luis Fernando Camacho Vera

PHOTOS FOURNIES PAR LE SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La police de Montréal a arrêté deux présumés proxénètes qui auraient recruté plusieurs adolescentes sur internet en offrant un «emploi parfait pour étudiante».

Selon l'acte d'accusation déposé au palais de justice, quatre victimes, dont trois mineures, auraient déjà été identifiées. Mais le Module exploitation sexuelle et proxénétisme du SPVM a précisé dans un communiqué que «l'enquête tend à démontrer que dans les années récentes, les suspects auraient fait plusieurs victimes dans des circonstances similaires».

Les suspects lançaient leurs appels aux jeunes filles sur des sites d'annonces ou dans les médias sociaux. Ils proposaient  «un emploi parfait pour étudiante», selon l'enquête.

«Lorsque les victimes répondaient à l'annonce, une femme disant s'appeler Zoé les mettait en contact avec un homme prénommé Carlos. Un rendez-vous était alors fixé pour une entrevue. Lors de l'entrevue, plusieurs victimes ont été agressées sexuellement», affirme le SPVM dans un communiqué. Les événements ont eu lieu principalement à Montréal et l'un des accusés a été vu dans un véhicule utilitaire sport blanc au cours des rencontres.

Deux suspects ont été identifiés et arrêtés la semaine dernière: Luis Fernando Camacho Vera, 33 ans, d'Hochelaga-Maisonneuve, et Claire Nicolle, 28 ans, une résidante du Plateau Mont-Royal.

Ils font face ensemble à une série de chefs d'accusation dont proxénétisme sur une personne d'âge mineur, agression sexuelle ainsi qu'incitation à des contacts sexuels et leurre.

Claire Nicolle a été remise en liberté dans l'attente de son procès, mais la couronne s'est objectée à la libération de son coaccusé. Ce dernier subira son enquête sur remise en liberté ce mercredi.

Les enquêteurs invitent toute personne qui détiendrait de l'information sur les activités du duo à appeler le 9-1-1 ou à se présenter au poste de police de son quartier.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer