Exclusif

Le frère du caïd Raynald Desjardins porté disparu

Jacques Desjardins, 68 ans, a quitté sa résidence de... (Photo tirée d'un document judiciaire)

Agrandir

Jacques Desjardins, 68 ans, a quitté sa résidence de Laval lundi matin et n'a pas été revu depuis.

Photo tirée d'un document judiciaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Jacques Desjardins, 68 ans, frère du caïd Raynald Desjardins, a quitté sa résidence de Laval pour aller à un rendez-vous vers 8 h lundi matin. Il n'est pas revenu et n'a jamais donné de nouvelles depuis, contrairement à ses habitudes. Inquiète, sa famille a communiqué avec la police de Laval qui a amorcé une enquête, a appris La Presse.

La Nissan Primera verte dans laquelle les policiers péruviens... (Photo tirée d’un document judiciaire) - image 1.0

Agrandir

La Nissan Primera verte dans laquelle les policiers péruviens ont découvert 52 kg de cocaïne, en 2012.

Photo tirée d’un document judiciaire

Le véhicule utilisé par Desjardins, une Volkswagen Passat 2016 de couleur blanche, a été retrouvé inoccupé mercredi, rue Médard-Bourgault, dans le quartier Sainte-Rose.

La police de Laval a confirmé les informations obtenues par La Presse jeudi, sans toutefois donner davantage de détails. Un communiqué a été publié vendredi matin. L'enquête est menée par les membres de la section des crimes majeurs de la police de Laval.

Jacques Desjardins, de quatre ans l'aîné de Raynald, occupait une bonne place auprès de son frère dans les vieux organigrammes du crime organisé de la police durant les années 90, alors que les enquêteurs le considéraient comme un importateur de drogue et un homme qui avait beaucoup de contacts en Amérique du Sud. Mais son nom est toutefois très peu prononcé ici depuis plusieurs années.

Arrêté au Pérou

Le 15 mai 2012, Jacques Desjardins a cependant été arrêté dans un centre commercial de Lima relativement à une saisie de 52 kilogrammes de cocaïne par la police péruvienne réalisée le même jour. Lui et un complice, Steve Velez-Garcia, étaient soupçonnés d'avoir comploté pour importer plus de 100 kilogrammes de cocaïne du Pérou vers le Canada, selon des documents de la police nationale péruvienne et du Département de la justice américaine déposée dans le cadre des procédures amorcées contre Raynald Desjardins dans la foulée du meurtre de l'aspirant-parrain Salvatore Montagna.

Jacques Desjardins aurait élaboré comme plan d'importer la drogue du Pérou au Canada en la cachant dans des bagages commerciaux sur un vol d'Air Canada à destination de Toronto. Les autorités le désignaient même comme le financier de l'opération.

Desjardins et Velez-Garcia l'ignoraient mais eux et cinq complices faisaient affaire avec des agents sources de la police et leurs lignes étaient sur écoute. Les policiers péruviens ont intercepté une Nissan Primera verte dans laquelle Velez-Garcia était le passager et ils ont découvert les 52 kg dans le coffre arrière.

Selon les documents, Desjardins et ses complices auraient également eu comme projet d'importer près d'une tonne de cocaïne en Belgique avec l'aide de criminels hollandais.

D'après des informations glanées à l'époque, après avoir fait un séjour dans les prisons péruviennes, Jacques Desjardins serait revenu à Montréal quelque part en 2013.

En 1997, Jacques Desjardins a été condamné à quatre ans de pénitencier après avoir été arrêté, en compagnie d'autres individus, dans une affaire de complot et de trafic de haschisch survenue deux ans plus tôt.

Il a également été accusé dans une histoire de trafic de cocaïne remontant à 1992 mais a bénéficié d'un arrêt des procédures. Un de ses coaccusés était Giovanni Bertolo, un grand ami de Raynald Desjardins assassiné en 2005. Ce meurtre, selon plusieurs policiers, serait l'un des déclencheurs des guerres intestines qui secouent la mafia montréalaise depuis plus de dix ans.

Des observateurs consultés hier par La Presse se demandent quel pourrait être éventuellement l'impact de la disparition de Jacques Desjardins sur la scène criminelle montréalaise.

Son frère Raynald purge actuellement une peine de 14 ans de pénitencier pour le meurtre de Salvatore Montagna.

---

Jacques Desjardins, un homme de race blanche, parle le français. Il mesure 1m70 (5'7») et pèse 70kg (155 lbs). Ses cheveux sont gris-noir et il a les yeux bruns.

Lorsqu'il a été vu pour la dernière fois, il portait un polar North Face noir et des souliers de course gris et bleu.

Toute information permettant de retracer M. Desjardins peut être transmise par téléphone au 450-662-4636.

---

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer