Trois ans de prison pour avoir violemment battu un adolescent

Un jeune homme de 19 ans a reconnu jeudi matin avoir violemment passé à tabac... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un jeune homme de 19 ans a reconnu jeudi matin avoir violemment passé à tabac un adolescent de 17 ans avec l'aide de complices, dont la plupart étaient mineurs, en juillet 2016. Les agressions s'étaient produites dans plusieurs quartiers de Montréal.

Symphorien Lubweb Fwamba a plaidé coupable à des accusations de séquestration, de voies de fait graves et de vol qualifié devant le juge Pierre E. Labelle. Un grand chapelet blanc au cou, le jeune homme vêt d'un chandail gris est resté impassible pendant la lecture des crimes qu'il a commis, alors qu'il était tout juste majeur. Il a écopé d'une peine de trois ans, dont il reste 16 mois et trois semaines à purger.

À la suite de son plaidoyer, la Couronne a suspendu les chefs plus sévères de tentative de meurtre, d'utilisation d'une fausse arme à feu et d'avoir proféré des menaces. Il était détenu depuis le 29 août 2016.

Une ordonnance de non-publication nous interdit toutefois de raconter les circonstances de ces évènements, puisqu'un coaccusé adulte est toujours en attente de procès. Plusieurs accusés mineurs sont également accusés dans ce dossier en Chambre de la jeunesse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer