L'ex-infirmière ontarienne accusée de meurtres renonce à son enquête préliminaire

Elizabeth Wettlaufer, escortée par des policiers.... (Dave Chidley, archives PC)

Agrandir

Elizabeth Wettlaufer, escortée par des policiers.

Dave Chidley, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Une ancienne infirmière de l'Ontario accusée d'avoir tué huit personnes âgées dont elle prenait soin a renoncé à son enquête préliminaire et ira donc directement en procès.

Elizabeth Wettlaufer, qui est âgée de 49 ans, a comparu par vidéoconférence, vendredi, à Woodstock en Ontario.

Elle devrait se présenter en cour en personne le 21 avril pour fixer la date de son procès.

En octobre, Elizabeth Wettlaufer a été accusée d'avoir tué huit résidents de centres de soins de longue durée à Woodstock et à London. La police alléguait que l'ex-infirmière avait utilisé des médicaments pour tuer les personnes âgées alors qu'elle travaillait dans ces résidences, entre 2007 et 2014.

En janvier, elle a été accusée de six chefs additionnels, toujours en lien avec des personnes âgées dont elle avait soin. Des documents de la cour allèguent qu'elle avait injecté ces six présumées victimes avec de l'insuline.

Les allégations n'ont pas été prouvées en cour.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer