Produits chimiques: Christopher Phillips plaide non coupable

Christopher Phillips... (PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Christopher Phillips

PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Halifax

Un homme qui avait été arrêté après que la police eut trouvé des produits chimiques dans un chalet et un cabanon à Halifax subira son procès en juin.

Christopher Phillips a plaidé non coupable, jeudi, à des accusations de possession d'une arme à des fins dangereuses et d'avoir proféré des menaces.

L'homme de 42 ans a demandé à être entendu par un juge seul lorsque le procès de cinq jours commencera, le 1er juin, à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse.

Il devra auparavant retourner en cour, le 7 mai, afin de déterminer si les dates de procès conviennent.

L'avocat de la défense, Mike Taylor, a déclaré à l'extérieur du tribunal, jeudi, que son client voulait faire face à la justice le plus tôt possible, puisqu'il demeurera en détention jusqu'à la date de son procès.

M. Taylor a ajouté qu'une conférence préparatoire au procès était prévue le 24 avril afin d'examiner des détails non litigieux, comme les ressorts territoriaux, l'admission de documents ou l'identification des substances au coeur du dossier.

«Cela peut accélérer les choses de manière considérable», a-t-il souligné, suggérant que le procès pourrait se passer plus rapidement que prévu si suffisamment de détails étaient réglés à l'avance.

La découverte des produits chimiques avait mené à des évacuations à Halifax et à l'hôtel d'Ottawa où Phillips a été arrêté, en janvier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer