Une femme se suspend à une grue à Toronto

Une opération a été déclenchée mercredi matin, à... (Frank Gunn, PC)

Agrandir

Une opération a été déclenchée mercredi matin, à Toronto, afin de porter secours à une femme suspendue à une grue, à une douzaine d'étages du sol.

Frank Gunn, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Une femme qui était suspendue au sommet d'une grue de construction mercredi matin, au centre-ville de Toronto, a été secourue par des pompiers de la ville.

Une opération a été déclenchée mercredi matin, à... (Twitter) - image 1.0

Agrandir

Une opération a été déclenchée mercredi matin, à Toronto, afin de porter secours à une femme suspendue à une grue, à une douzaine d'étages du sol.

Twitter

Des policiers escortent la femme, menottée.... (Frank Gunn, PC) - image 1.1

Agrandir

Des policiers escortent la femme, menottée.

Frank Gunn, PC

Des travailleurs de la construction et des passants se sont massés sur le trottoir pour regarder l'opération de sauvetage.

Marisa Lazo, âgée de 23 ans, est restée suspendue pendant près de quatre heures à une petite structure fixée à une poulie attachée au sommet de la grue.

Selon les pompiers, la jeune femme a escaladé une grue qui se trouvait sur un terrain de construction situé sur la rue Wellesley, près de la rue Yonge, pendant la nuit. Les pompiers avaient été appelés sur les lieux à 4 h.

Elle a finalement été ramenée au sol vers 8 h, grâce à un pompier qui l'a attachée à lui avant de redescendre.

La foule a applaudi bruyamment lorsque le secouriste et la jeune femme ont touché terre. Les policiers ont ensuite menotté la femme, qui a été vue par les ambulanciers.

Elle n'a pas été blessée et ne semblait pas en détresse, selon les autorités.

Marisa Lazo fait face à six accusations de méfait pour avoir gêné l'emploi légitime d'un bien, et se présentera en cour jeudi.

Les rues environnantes du centre-ville ont été interdites à la circulation pendant de nombreuses heures.

Le chef du service des incendies de Toronto s'est félicité de l'opération de sauvetage. Matthew Pegg a affirmé que les pompiers «sont entraînés pour cela», mais que lui-même n'avait «jamais vu» un tel sauvetage durant sa carrière.

L'ascension périlleuse de la jeune femme représentait un mystère même pour ceux ayant été responsables de son sauvetage, les pompiers affirmant que rien n'indiquait pourquoi elle avait grimpé sur la grue en pleine nuit.

Néanmoins, ils estiment qu'elle a grimpé sur la grue, rampé jusqu'au bout avant de glisser sur un câble jusqu'à une poulie où elle s'est retrouvée piégée.

«Elle doit me dire comment elle y est parvenue. C'est impressionnant, elle devrait être notre nouvelle responsable de la formation pour les (sauvetages) à angle élevé», a lancé Rob Wonfor, le pompier ayant retiré la femme de sa fâcheuse position.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer