Le père de Cédrika appelle Jonathan Bettez à collaborer

« Le message que j'ai à passer c'est :

Agrandir

« Le message que j'ai à passer c'est : "qu'il collabore" », a dit Martin Provencher, le père de Cédrika, juste après l'audience sur remise en liberté de Jonathan Bettez. « Peut-être qu'il avait à l'époque des choses à cacher, qui concernent les chefs d'accusations d'aujourd'hui. »

photo Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le père de Cédrika Provencher a appelé le principal suspect dans l'enquête sur la mort de sa fille à collaborer avec la police, ce midi, juste après que la justice ait ordonné sa remise en liberté.

« Le message que j'ai à passer c'est : "qu'il collabore" », a dit Martin Provencher juste après l'audience sur remise en liberté de Jonathan Bettez. « Peut-être qu'il avait à l'époque des choses à cacher, qui concernent les chefs d'accusations d'aujourd'hui. »

« Tout ce qu'on veut, nous la famille, c'est que ça finisse et qu'il collabore », a-t-il ajouté.

M. Provencher fait référence au fait que Bettez est le seul propriétaire d'Acura rouge aux poignées chromées dans la région à avoir toujours refusé de passer le test du polygraphe. C'est une voiture de ce type qui avait été vue dans le quartier de la fillette le jour de sa disparition. 

« J'en dis pas plus, c'est délicat, si c'est lui, c'est pas lui », a-t-il laissé tomber.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer