Une femme tuée: «Le pitbull était en train de dévorer sa jambe»

C'est un voisin qui a appelé les secours,... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE)

Agrandir

C'est un voisin qui a appelé les secours, après avoir vu le pitbull mordre la jambe de la victime.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un corps sans vie, plusieurs morsures au haut du corps, un pitbull enragé sur les lieux : tout porte à croire que Christiane Vadnais, une Montréalaise de 55 ans, a été tuée par un chien du voisinage, en début de soirée hier, dans une cour arrière d'un secteur résidentiel de Pointe-aux-Trembles.

L'événement est survenu au coin des rues Edgar-Prairie... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

L'événement est survenu au coin des rues Edgar-Prairie et Louis-Lefebvre, à Pointe-aux-Trembles.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Au moment de publier, c'était l'hypothèse « privilégiée » par les policiers : « une attaque vraiment horrible du chien », a indiqué le porte-parole des autorités.

Vers 17 h, un voisin a appelé les secours, après avoir vu le pitbull s'en prendre à sa victime.

« J'ai vu qu'il était en train de dévorer sa jambe », a affirmé cet homme, refusant de s'identifier par son nom. Il était encore sous le choc, butant sur les mots.

Le résidant croit avoir reconnu sa voisine entre les crocs du pitbull, mais n'en est pas sûr. « Je voyais le visage, mais je ne pouvais pas la reconnaître », a-t-il dit, ajoutant que le drame se déroulait « dans la cour juste à côté de chez [lui] ».

Il a ajouté : « Je n'ai pas encore digéré ça, et toute ma famille non plus. »

Le chien abattu

À l'arrivée des secours, les ambulanciers n'ont pas pu immédiatement intervenir : l'animal, toujours sur place, était si agressif qu'il a dû être abattu, a indiqué le porte-parole de la police Abdullah Emran. « Malheureusement, [le décès de la victime] a été constaté sur les lieux », a-t-il ajouté. Celle-ci portait de « nombreuses » blessures au « haut du corps ».

La police ne peut officiellement confirmer que c'est bien le pitbull qui a tué sa victime tant qu'une autopsie n'aura pas été effectuée. Celle-ci pourrait avoir lieu la semaine prochaine, selon M. Emran.

L'attaque est survenue près de l'intersection des rues Edgar-Prairie et Louis-Lefebvre.

Le pitbull en cause « n'appartiendrait pas à la victime », a indiqué le porte-parole policier. Il serait plutôt la propriété d'un foyer du « voisinage ».

Le propriétaire est recherché et des accusations de négligence criminelles causant la mort pourraient être déposées contre lui, avertit déjà la police.

« Événement tragique »

La Presse révélait le 20 mai dernier que la Ville de Montréal projetait de centraliser - dès 2018 - la gestion des chiens dangereux afin d'assurer un niveau plus élevé de contrôle.

« On veut avoir la même politique d'un arrondissement à l'autre et on veut qu'elle soit appliquée de façon uniforme, comme ce doit être le cas dans une ville ayant le statut de métropole. Il y aura donc un seul règlement pour toute la grande ville », avait indiqué à La Presse Anie Samson, bras droit du maire Denis Coderre.

En attendant, hier soir, la mairesse de Pointe-aux-Trembles a déploré la situation par la voix de son attachée de presse.

« Il s'agit évidemment d'un événement tragique, a indiqué Andrée-Anne Toussaint au nom de Chantal Rouleau. À ce stade, nous sommes en lien avec le SPVM pour obtenir un état de situation plus complet. »

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer