Ados disparues à Laval: deux mères craignent qu'elles se prostituent

Sarah Hauptman, 16 ans, et Kelly Martin-Nolet, 14... (PHOTOS FOURNIES PAR LES FAMILLES)

Agrandir

Sarah Hauptman, 16 ans, et Kelly Martin-Nolet, 14 ans.

PHOTOS FOURNIES PAR LES FAMILLES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux adolescentes qui fréquentaient le Centre jeunesse de Laval, Sarah Hauptman, 16 ans, et Kelly Martin-Nolet, 14 ans, ont été portées disparues par le Service de police de Laval (SPL) ces derniers jours. Leurs mères redoutent que les deux filles soient tombées dans l'enfer de la prostitution.

Sarah Hauptman... (PHOTO FOURNIE PAR LA FAMILLE) - image 1.0

Agrandir

Sarah Hauptman

PHOTO FOURNIE PAR LA FAMILLE

«C'est un calvaire. C'est pas humain, la douleur qu'on ressent», lance Josée Chaput, atterrée. Sa fille de 16 ans, Sarah Hauptman, disparue depuis dimanche, serait prise dans les griffes des gangs de rue. L'adolescente est extrêmement manipulable en raison de son syndrome de dysfonctions non verbales. Malgré son âge, Sarah Hauptman a un niveau scolaire équivalant à la 6e année du primaire. 

L'adolescente a déjà fugué à six reprises, mais jamais plus de 48 heures. À sa première fugue, à 15 ans, elle avait passé la nuit «dans un appartement de crackhead» de Montréal et n'avait «pas eu le choix» de faire une fellation à un homme avant de prendre la fuite.

À sa dernière fugue, elle s'était prostituée dans un motel miteux de Montréal pour des gangs de rue. Josée Chaput est persuadée que sa fille s'est fait «brainwasher» par des proxénètes. «Au centre jeunesse, les intervenantes lui disaient comment étaient les gangs de rue. Mais elle ne le croit pas. Ils sont trop forts, ils sont trop forts !», s'insurge Josée Chaput, qui accuse les réseaux sociaux de faciliter le recrutement des adolescentes naïves. 

«Quand les filles font de la prostitution, elles ont une partie d'elles qui meurt en dedans.»

Depuis sa disparition, dans la nuit de samedi à dimanche, Sarah n'a plus donné de nouvelles à ses parents. Josée Chaput ratisse avec ardeur Laval et les Laurentides dans l'espoir de la retrouver. «On cherche une aiguille dans une botte de foin. Je ne sais pas dans quel état elle est», se désole-t-elle.

Son mari et elle vivent un véritable calvaire. «Il n'y a pas un parent qui peut vivre une affaire comme ça. Hier, j'ai pleuré toute la journée. On ne mange pas, toute notre vie est en hold. On ne respire plus, on ne vit plus», confie la mère de famille de Laval.

Kelly Martin-Nolet... (Photo fournie par la police) - image 2.0

Agrandir

Kelly Martin-Nolet

Photo fournie par la police

Visées par le même réseau?

Josée Chaput croit que sa fille et Kelly Martin-Nolet n'étaient pas amies même si elles fréquentaient le même centre jeunesse. Par contre, elle n'exclut pas qu'elles puissent avoir été visées par le même réseau criminel. «Est-ce qu'elles sont à la même place ? Ça se pourrait.»

«J'espère juste que ce n'est pas rendu trop loin et qu'elle n'aura pas de séquelles permanentes», souhaite de tout coeur Sandra Nolet, rongée par l'angoisse. La police de Laval a lancé un appel au public hier pour retrouver sa fille de 14 ans, Kelly Martin-Nolet. Celle-ci a fugué du centre jeunesse lundi, vers 10h30. Sandra Nolet craint qu'un groupe de filles ait recruté Kelly pour qu'elle devienne «escorte» afin de se faire «de l'argent rapidement et facilement».

Des proxénètes graviteraient autour de ces filles plus âgées qui auraient initié Kelly «à l'appât du gain», selon Sandra Nolet. Toutefois, elle ignore si sa fille est réellement aux mains des gangs de rue ou d'un proxénète. Deux découvertes réalisées par la Lavalloise semblent confirmer l'intérêt de l'adolescente pour la prostitution. Sandra Nolet a trouvé des notes troublantes dans l'iPod de sa fille récemment. «C'était écrit "30 minutes pour 120 $ et 60 minutes pour 180 $". Si vous allez sur Google, ça écrit "Escortes Mont-Royal". Ce sont les tarifs pour devenir escorte», dit-elle.

En novembre dernier, une fille aurait tenté de recruter Kelly comme escorte sur Facebook. «J'ai vu sur la conversation Facebook que ma fille lui avait envoyé des photos pour qu'elle puisse être sur un site pour que des gens l'appellent. Et en fin de semaine, elle a signifié aux intervenantes en centre jeunesse que la fille l'avait contactée en fin de semaine», explique-t-elle.

Kelly Martin-Nolet n'en est pas à sa première fugue, mais cette fois, selon sa mère, la situation est bien plus grave. Elle souhaite ardemment que sa fille soit toujours au Québec. «Je le souhaite toujours, mais c'est une fille blonde et super belle qui va se faire remarquer vite», dit-elle, lucide. L'adolescente n'a pas un «intérêt volontaire» de se prostituer, croit fermement Sandra Nolet. 

«Elle se demande: s'il y en a tant qui le font, pourquoi elle ne le ferait pas ? Ce n'est pas très sensé comme raison.»

Les deux mères lancent le même cri du coeur pour que leurs filles reviennent à la maison. «Je lui ai toujours dit: je vais toujours t'aimer, tu es ma fille, il faut que tu pardonnes ce que tu as fait. Ce que je lui dirais aujourd'hui: Sarah, on a trouvé autre chose que le centre jeunesse et je te promets qu'on va tout faire pour t'aider pour te sortir de ça. On t'aime malgré tout ça, on t'aime. On ne peut pas vivre sans toi. On ne peut pas vivre sans toi», implore Josée Chaput.

KELLY MARTIN-NOLET 14 ans, a les cheveux blonds et les yeux bleus. Elle mesure 1,52 m (5 pi) et pèse 47 kg (105 lb). Elle portait un manteau à carreaux et un uniforme d'école marine la dernière fois qu'elle a été vue, lundi vers 10 h 30, à Laval.

SARAH HAUPTMAN 16 ans, mesure 1,68 m (5 pi 6 po) et pèse 65 kg (140 lb). Elle a les yeux verts et les cheveux châtains. Elle est bilingue. Elle portait un manteau noir Rudsak, des bottes noires et un sac à main noir Michael Kors la dernière fois qu'on l'a vue.

Toute personne qui détient des informations pouvant permettre de les retrouver est invitée à contacter confidentiellement le Service de police de Laval au 450 662-INFO (4636) ou au 911.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer