Les policiers abattent un homme qui les menaçait à la scie mécanique

Le ministre de la Sécurité publique, Pierre Moreau,... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Le ministre de la Sécurité publique, Pierre Moreau, a confié la tenue de cette enquête indépendante à la Sûreté du Québec.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Saint-Joseph-du-Lac

Un quinquagénaire a succombé aux blessures qui lui ont été infligées par au moins un projectile d'arme à feu tiré par un agent de police, tôt jeudi matin, dans les Laurentides.

Le drame s'est produit vers minuit 30 à Saint-Joseph-du-Lac, à quelques kilomètres au nord-ouest de Montréal.

Des policiers de la Régie intermunicipale de police du Lac-des-Deux-Montagnes ont été appelés à intervenir pour régler une dispute familiale qui avait éclaté dans une résidence de la rue Clément.

À leur arrivée, un homme de 52 ans a brandi devant eux une scie mécanique en marche. Lorsque l'individu est devenu menaçant, au moins un coup de feu a été tiré en sa direction par la police.

Le décès du malheureux a été constaté plus tard, dans un hôpital.

Lorsqu'une personne décède à l'occasion d'une intervention policière, en vertu d'une politique ministérielle, l'enquête doit être effectuée par un autre service de police. Le ministre de la Sécurité publique, Pierre Moreau, a donc confié la tenue de cette enquête indépendante à la Sûreté du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer