Atterrissage d'urgence à Montréal: menace non fondée

Air France a signalé par voie de communiqué... (PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPECIALE)

Agrandir

Air France a signalé par voie de communiqué que c'est l'équipage du vol AF83 qui a décidé de demander à l'aéroport montréalais la permission de se poser, par précaution.

PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPECIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Paris

Un avion d'Air France parti de San Francisco qui devait se rendre à Paris s'est posé à Montréal en toute fin de soirée, lundi, après qu'une menace anonyme d'une nature encore inconnue ait été émise.

Après que l'appareil et les bagages aient été inspectés et que les occupants aient été rencontrés, l'avion a décollé de l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau peu avant l'aube, mardi, en direction de l'Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Les 231 passagers et les 15 membres d'équipage ont pu évacuer l'appareil en toute sécurité après son atterrissage imprévu, vers 23h45. Une quinzaine de camions de lutte aux incendies et des voitures de police étaient à l'aéroport lorsque l'avion s'est posé.

Air France a signalé par voie de communiqué que c'est l'équipage du vol AF83 qui a décidé de demander à l'aéroport montréalais la permission de se poser, par précaution. La compagnie promet qu'une enquête cherchera à trouver l'origine de la menace.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer