Festival western: une arrestation pour voies de fait graves

Martin Caron reposait toujours dans le coma après... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Martin Caron reposait toujours dans le coma après avoir encaissé un violent coup de pied au visage, dans la nuit de jeudi à vendredi à Saint-Tite.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'une des enquêtes ouvertes par la Sûreté du Québec (SQ) pour de présumées agressions survenues lors du Festival western de Saint-Tite, en Mauricie, a conduit à une arrestation.

Un homme de 31 ans du secteur Lac-à-la-Tortue, à Shawinigan, a été arrêté et son domicile a fait l'objet d'une perquisition.

Ce suspect aurait asséné vendredi dernier un coup de pied au visage à un homme, vers 1h30, sur la rue Dumoulin, à Saint-Tite, pour une raison qui n'est pas encore connue. L'agression a plongé la victime dans un coma artificiel dont elle ne s'est pas encore tirée.

Le suspect sera emmené au tribunal, mardi, où il sera accusé de voies de fait graves.

La SQ a confirmé lundi qu'au moins trois crimes contre la personne auraient eu lieu au festival cette année lors d'événements séparés.

Outre la victime du coup de pied, un jeune homme aurait été frappé et son porte-monnaie aurait été volé et un autre, âgé de 21 ans, aurait été martelé de coups de bouteille de bière pour une raison d'homophobie, selon ce qu'il prétend.

Les enquêtes sur ces deux événements sont toujours en cours.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer