Le caporal de la GRC connu pour le dossier de la marijuana en service est mort

L'agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui a défrayé les manchettes... (PHOTO BLAIR GABLE, REUTERS)

Agrandir

PHOTO BLAIR GABLE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
FREDERICTON

L'agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui a défrayé les manchettes pour avoir fumé de la marijuana médicale en uniforme et plaidé coupable d'agression sur des collègues a été retrouvé mort lundi.

L'avocat du caporal Ron Francis, T.J. Burke, a confirmé la nouvelle par courriel. Aucun détail sur sa mort n'a été donné.

Le caporal Ron Francis s'est fait connaître l'an dernier, après s'être plaint de ne pas pouvoir fumer de marijuana médicale en service pour traiter un trouble de stress post-traumatique. Il avait été contraint de remettre son uniforme.

Après avoir plaidé coupable, le mois dernier, à des accusations de voies de fait contre quatre agents, M. Francis avait déclaré qu'il espérait que son cas mettrait en lumière les problèmes liés au trouble de stress post-traumatique.

À l'extérieur de la salle d'audience, son avocat avait fait remarquer que les conséquences du stress post-traumatique se retrouvaient de plus en plus souvent devant les tribunaux, et avait réclamé un groupe d'intervention provincial et fédéral pour gérer ces questions.

Lundi en fin de journée, M. Burke a confié que Ron Francis était «plus qu'un client».

«C'était un ami d'enfance. Sa mort me rend très triste», a-t-il déclaré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer