Exclusif

Cinq voleurs à la tire épinglés

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Au cours des dernières années, des dizaines de vols à la tire ont été commis dans des restaurants de la grande région de Montréal, occasionnant des pertes de dizaines de milliers de dollars. Même si ces larcins sont commis sans violence et ne sont pas toujours rapportés, la police de Laval en a eu assez et a effectué plusieurs arrestations la semaine dernière, a appris La Presse. Et ce n'est pas terminé.

Un des suspects appréhendés mercredi... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Un des suspects appréhendés mercredi

Photo courtoisie

Une fois maîtrisé, le suspect a été sommairement... (Photo courtoisie) - image 1.1

Agrandir

Une fois maîtrisé, le suspect a été sommairement interrogé par les enquêteurs avant d'être amené au poste par des patrouilleurs de la police de Laval qui ont également pris part à l'arrestation.

Photo courtoisie

LE PROJET GAZELLE

Dans le cadre d'une enquête baptisée Gazelle, les enquêteurs des crimes généraux de la police de Laval ont mené plusieurs perquisitions, mercredi dernier, et arrêté cinq individus sur l'île Jésus et à Montréal. Les suspects, dont certains ont des antécédents en semblable matière, font face à des accusations de vol et de fraude. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans au moins quatre vols. L'enquête a été menée conjointement avec d'autres corps de police, dont le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), car les enquêteurs des différents corps de police se sont rendu compte que les mêmes suspects sévissaient sur leur territoire respectif.

PROIES CIBLÉES AU RESTAURANT

Les voleurs ont une façon de fonctionner aussi simple qu'efficace. Ils écument les aires de restauration des centres commerciaux ou les restaurants, particulièrement ceux fréquentés pour les repas d'affaires. Ils repèrent leurs victimes, généralement des consommateurs qui posent leur manteau ou leur sac à main sur le dossier de leur chaise. Le ou les voleurs prennent la table située tout près et discrètement, ils subtilisent le porte-monnaie de leur victime avant de se lever et de quitter les lieux. La victime prend un certain temps avant de constater qu'elle s'est fait voler, et les suspects en profitent pour effectuer des activités frauduleuses avec ses cartes de crédit.

ARRÊTÉ EN PLEINE RUE

Un des suspects appréhendés mercredi a été arrêté vers 13 h 30 rue De Brésoles, près de la rue Saint-Sulpice, au coeur du Vieux-Montréal. Alors qu'il se trouvait à bord d'une Audi blanche, l'individu a été pris en souricière par trois véhicules de la police de Laval : deux du Groupe tactique d'intervention (GTI) et une fourgonnette d'enquêteurs. Les membres du GTI l'ont sommé de se coucher par terre. Une fois maîtrisé, l'homme a ensuite été sommairement interrogé par les enquêteurs avant d'être amené au poste par des patrouilleurs de la police de Laval qui ont également pris part à l'arrestation.

DES CENTAINES DE VOLS

Depuis l'été 2016, la police de Laval a enregistré au moins 100 vols à la tire du genre sur son territoire. Un de ces larcins s'est conclu par une fraude de 17 000 $, et la police affirme, de façon prudente, que les montants des vols et des fraudes s'élèvent à plusieurs dizaines de milliers de dollars. Elle croit également que plusieurs vols n'ont jamais été rapportés par les consommateurs ou les institutions financières.

Selon nos informations, pour la même période l'année précédente (2015-2016), la police de Laval avait enregistré plus d'une trentaine de vols similaires, dont plusieurs avaient été commis dans l'aire de restauration du Carrefour Laval. En 2015-2016, les vols étaient surtout commis vers la fin de la semaine, le plus souvent à l'heure du souper.

VINGT SECONDES

Le mois de mars est le mois de la fraude et le 1er mars dernier, la police de Laval avait diffusé, pour sensibiliser la population, une vidéo d'un vol commis dans un restaurant le 24 février 2016. On y voit deux hommes s'attabler directement derrière leur victime, qui a accroché son sac à main sur le dossier de sa chaise.

Subtilement, l'un des deux voleurs fait mine de fouiller dans son veston et plonge la main dans le sac de la femme, tâte son contenu, subtilise le porte-monnaie et le cache dans son pantalon. Feignant de ne pas apprécier le menu, les deux hommes se lèvent et quittent le restaurant ni vu ni connu. Le méfait dure à peine 20 secondes.

DES TRUCS SIMPLES

Pour prévenir les vols à la tire au restaurant, la police de Laval recommande aux clients de ne pas laisser leur porte-monnaie ou autre objet de valeur dans leur veston, manteau ou sac à main suspendu sur le dossier de leur chaise. « On suggère aux gens de mettre leur argent et leurs cartes sur la table, devant eux, ou encore entre leurs jambes », affirme Évelyne Boudreau, porte-parole de la police de Laval.

Pour joindre Daniel Renaud, composez 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer