Un Hells Angel devra rester en maison de transition

Gilles Trooper Mathieu... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

Gilles Trooper Mathieu

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Gilles Mathieu, ancien membre des Hells Angels, devra demeurer en maison de transition jusqu'à la fin de sa peine, en septembre 2018.

Cette condition avait été imposée à Mathieu lorsqu'il avait été libéré d'office au deux tiers de sa peine en août 2012, mais l'ancien motard s'y était opposé et avait porté sa cause devant la Section d'appel de la Commission des libérations conditionnelles du Canada. Mathieu, 63 ans, déplorait de n'avoir pu s'exprimer sur cette condition et affirmait que les commissaires avaient pris leur décision en se basant sur des renseignements erronés. Mais la Section d'appel a estimé que les droits de Mathieu avaient été respectés, que toutes les informations pertinentes avaient été analysées et que la décision n'avait rien de déraisonnable.

Mathieu, à qui son passé de militaire a valu le surnom de Trooper, a été le secrétaire-trésorier et cofondateur des Nomads, groupe d'élite des Hells Angels qui a mené la guerre contre les Rock Machine/Bandidos de 1994 à 2002.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer