Le Hells Angels Normand Ouimet condamné à 27 ans de prison

Normand «Casper» Ouimet... (Illustration fournie par Mike McLaughlin, archives)

Agrandir

Normand «Casper» Ouimet

Illustration fournie par Mike McLaughlin, archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Normand Ouimet, alias Casper, l'un des Hells Angels les plus influents du Québec, a été condamné à une lourde peine de 27 ans de pénitencier ce matin à Montréal. Cette condamnation prononcée par les juges James L. Brunton et Claude Champagne de la Cour Supérieure est le résultat des plaidoyers de culpabilité que le motard a enregistré le six mars dans les dossiers SharQc et Diligence.

Ouimet a plaidé coupable à une accusation réduite de complot pour meurtre dans le dossier SharQc, et de complot, blanchiment d'argent et gangstérisme dans le dossier Diligence. Un interdit de publication nous empêche de dévoiler les détails de son implication dans les deux dossiers. Rappelons simplement que l'opération SharQc a causé l'envoi à l'ombre de la quasi-totalité des membres des Hells Angels au Québec et que l'opération Diligence menée par la Direction de lutte à la criminalité financière organisée de la Sûreté du Québec (DECFO) a visé un groupe d'individus liés aux motards qui a tenté d'infiltrer l'économie légale en prenant le contrôle de compagnies de maçonnerie, dont celle de l'entrepreneur Paul Sauvé, à la fin des années 2000.

Ouimet a été condamné de façon consécutive à 25 ans pour SharQc et à deux ans pour Diligence. En soustrayant la détention préventive, il lui reste 20 ans et trois mois à purger. Il doit passer au moins la moitié de sa peine, soit 10 ans, derrière les barreaux avant d'être admissible à une libération conditionnelle.

Le motard a également vu l'une de ses propriétés dans la région de Trois-Rivières être saisie ainsi qu'une somme de 200 000$.

Son ancienne conjointe, Julie Marien, également accusée à la suite de l'opération Diligence, a été condamnée à 23 mois de prison à purger dans la collectivité. Elle avait plaidé coupable à deux chefs de complot pour recyclage des produits de la criminalité et gangstérisme.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le (514) 285-7000, poste 4918




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer