Les constables spéciaux refusent de nouveau de porter leur uniforme

Les constables spéciaux des palais de justice refusent... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Les constables spéciaux des palais de justice refusent de porter leur uniforme en guise de protestation devant la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective, échue depuis le 31 mars 2015.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les constables spéciaux des palais de justice du Québec ont rangé leur uniforme de fonction, hier, pour enfiler celui de la protestation : jean ou pantalon multicolore, t-shirt avec étoile de shérif et casquette.

Le mot d'ordre a été lancé pour un temps indéfini aux 350 constables du Québec, en guise de protestation devant la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective, échue depuis le 31 mars 2015.

Les principales revendications ont trait à un rattrapage salarial, à un mécanisme pour compenser le fait que les constables n'ont pas le droit de grève et à la sécurité dans les palais de justice, selon Franck Perales, président du syndicat des constables spéciaux.

Ce moyen de pression, déjà utilisé, avait été suspendu il y a quelques mois, pour montrer leur « bonne foi », a fait valoir M. Perales. Mais la dernière séance de négociation a duré 15 minutes et n'a rien donné, a-t-il ajouté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer