Police de Laval: l'escouade Équinoxe pourrait prendre de l'ampleur

La nouvelle escouade Équinoxe de la police de Laval, spécialisée dans la... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

La nouvelle escouade Équinoxe de la police de Laval, spécialisée dans la surveillance des bars et dont la création a été révélée par La Presse ce matin, pourrait prendre de l'ampleur, selon l'évolution des problèmes liés au crime organisé sur l'île Jésus.

«C'est possible, c'est un début. On pourrait, de façon sporadique, renforcer cette section ou aller encore plus loin, selon les problématiques et l'évaluation des besoins», a déclaré le directeur de la police de Laval, Pierre Brochet.

Équinoxe, qui est une émule de l'escouade Éclipse du SPVM, débutera ses opérations le premier juin, avec six policiers et un sergent. Ceux-ci porteront l'uniforme et visiteront les dizaines de bars et de cafés de Laval les soirs et la nuit. Leur budget d'environ un million de dollars par année prévoit une flotte de véhicules lettrés.

Si ses effectifs peuvent paraître peu élevés de prime abord, le directeur de police se veut rassurant en précisant que les nouveaux policiers d'Équinoxe seront appuyés par l'Escouade régionale mixte de Laval, la section antigang, dont ils relèveront d'ailleurs, et les sections moralité et drogue de la police de Laval.

Le chef de la police de Laval, Pierre... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le chef de la police de Laval, Pierre Brochet.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

«Combattre le crime organisé, on ne le fera pas seulement avec une initiative, c'est un travail d'équipe. La gendarmerie va aussi travailler avec Équinoxe dans les endroits ciblés. Sept policiers libérés pour lutter contre le crime organisé auront assurément un impact à Laval. Ils seront un tremplin pour des visites et des enquêtes», ajoute le directeur Brochet.

Plusieurs sources ont indiqué à La Presse ces deux dernières années que la présence de l'escouade Éclipse dans les bars de Montréal a provoqué une certaine migration des individus liés au crime organisé vers les établissements des couronnes nord et sud, où ils se rencontrent.

Il est de notoriété publique que plusieurs membres influents du crime organisé, en particulier de la mafia, du crime organisé libanais et des gangs de rue résident sur l'île Jésus.

Mais les motards sont aussi de plus en plus visibles à Laval, notamment les Red Devils, nouveau club-école des Hells Angels.

«Oui effectivement, on constate leur présence à Laval. Dans certains événements, comme le Bike et Tattoo Show, on a vu jusqu'à 14 groupes-écoles en même temps sur le territoire de Laval. Donc c'est un phénomène qui est présent et préoccupant. On prend les mesures nécessaires pour répondre à cette mutation du milieu criminel. Le groupe Équinoxe va soutenir les enquêtes et prévenir des crimes. Leur visibilité va augmenter le sentiment de sécurité» affirme Serge Gaignard, directeur adjoint, responsable des enquêtes criminelles.

«Le crime organisé est clairement présent à Laval et on veut s'assurer d'être présents nous aussi. Où vous allez trouver des gens liés au crime organisé, vous allez trouver Équinoxe», promet le directeur Pierre Brochet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer