Trois ans de prison pour un ex-associé du Hells Salvatore Cazzetta

Pen Sovan a été arrêté le 19 janvier... (PHOTO LA PRESSE)

Agrandir

Pen Sovan a été arrêté le 19 janvier dernier par des enquêteurs de la police de Montréal qui étaient sur la piste d'un petit réseau de trafiquants de méthamphétamine.

PHOTO LA PRESSE

Partager

Daniel Renaud
La Presse

Des bombes de fabrication artisanale et le fait qu'on ne saura jamais à quoi elles devaient servir ont grandement nui à un ancien associé du Hells Angels Salvatore Cazzetta, condamné à trois ans de prison pour possession d'explosifs et trafic de stupéfiants, ce midi, au palais de justice de Montréal.

Pen Sovan a été arrêté le 19 janvier dernier par des enquêteurs de la police de Montréal qui étaient sur la piste d'un petit réseau de trafiquants de méthamphétamine. En perquisitionnant dans la résidence de Sovan, à Longueuil, ils ont trouvé dans une penderie 10 bombes-tuyaux (pipebombs) qui contenaient chacune 258 g de poudre et fonctionnaient avec un détonateur électrique.

Lors de son témoignage, l'accusé a laissé entendre qu'il avait entreposé ces explosifs à la demande d'un ami. Or, à son agent de libération, il a plutôt raconté qu'il avait fabriqué ces bombes «pour le plaisir, sans but précis».

«La découverte de bombes-tuyaux de fabrication artisanale suscite le plus haut degré de scepticisme et soulève des questions qui demeurent sans réponse. Le Tribunal ne croit pas que le défendeur ait fabriqué ces bombes pour le plaisir, dans un but innocent», a déclaré le juge Denis Lavergne de la Cour du Québec, qui a également tenu compte de la longue liste d'antécédents de Sovan avant de le condamner à trois ans de prison.

En soustrayant à cette peine le temps qu'il a déjà passé en détention préventive, il reste 22 mois et demi de prison à purger à l'homme de 41 ans. Fait à noter, Sovan a tenté de se faire créditer un jour et demi pour chaque jour passé en prévention, en raison de ses conditions de détention. Il a notamment fait valoir qu'il avait partagé sa cellule durant huit mois avec un homme atteint de la maladie de Crohn et qu'il avait été détenu dans une aile de grande sécurité où les confinements étaient fréquents en raison d'un manque de personnel chez les gardiens. Le juge Lavergne a accueilli partiellement sa demande.

Association infernale

Il y a quelques années, Pen Sovan a été partenaire de l'influent Hells Angels Salvatore Cazzetta dans une entreprise qui distribuait la boisson énergisante Cintron, alors commanditaire de la défunte émission Loft Story à TQS. Il a également des liens avec le crime organisé asiatique, selon la police. Sovan est actuellement propriétaire de deux entreprises de marketing et de promotion par internet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer