Nouveau en Chine: la location de poupées gonflables

Au catalogue notamment: une infirmière, une princesse, une... (Photo AFP)

Agrandir

Au catalogue notamment: une infirmière, une princesse, une femme vêtue d'un uniforme d'écolière ou encore une héroïne armée d'une épée.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Pékin

Seul ce soir? En Chine, vous pouvez désormais louer via un téléphone intelligent une poupée gonflable qui vous sera livrée à domicile, dernière folie dans un pays qui connaît un boom de la location.

Touch, une entreprise de vente d'objets coquins, a lancé jeudi à Pékin ce service nommé «petite amie partagée». Au catalogue notamment: une infirmière, une princesse, une femme vêtue d'un uniforme d'écolière ou encore une héroïne armée d'une épée.

Ces demoiselles en silicone peuvent être réservées via une application mobile et être louées pour un maximum d'une semaine.

Les clients ont le choix entre différentes tenues vestimentaires et coupes de cheveux, et ont la possibilité d'ajouter des accessoires comme des menottes ou une cravache.

La poupée peut même arriver «préchauffée», ou être équipée d'un émetteur pouvant diffuser différents sons lors de sa prise en main par le client.

Ces tentatrices siliconées ambitionnent d'être à la portée des bourses même les plus modestes, puisqu'elles se louent à partir de 298 yuans (55 dollars CAN) la nuit. Les clients devront cependant verser au préalable 8000 yuans (1490 dollars CAN) de caution, qui seront remboursés une fois la prestation terminée.

«Elles ont des corps parfaits, sont totalement soumises et peuvent combler les attentes d'un homme seul», a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

La firme dit répondre aux besoins sexuels des millions de mâles chinois contraints au célibat en raison du fort déséquilibre homme-femme, entraîné notamment par la politique de limitation des naissances et la préférence traditionnelle pour les garçons.

Afin de garantir l'hygiène, l'entreprise autorise les clients à détacher et garder la partie inférieure de la poupée. Celle-ci peut ensuite resservir lors d'une utilisation ultérieure, à l'occasion de laquelle une nouvelle partie supérieure est livrée.

La location via un téléphone intelligent connaît actuellement un spectaculaire essor en Chine, des vélos partagés qui ont envahi les rues des villes jusqu'aux parapluies, aux sacs à main de luxe ou aux ballons de basketball.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer