Poursuivi pour avoir donné à son chien le nom du président

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari.... (Photo REUTERS)

Agrandir

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari.

Photo REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lagos, Nigeria

Un Nigérian qui a appelé son chien Buhari, le même nom que le président, et qui est poursuivi par la justice, a demandé sa relaxe vendredi.

Joachim Iroko a «légalement le droit» de nommer son chien comme il l'entend, a fait savoir son avocat dans un communiqué.

«Ce nom n'appartient pas exclusivement au président (Muhammadu) Buhari, c'est juste un nom qui peut-être donné à n'importe quelle créature vivante», a argumenté l'avocat Ebun-Olu Adegboruwa, qualifiant l'affaire de «futile».

M. Iroko a comparu en août devant un tribunal local dans l'état d'Ogun, dans le sud-ouest du Nigeria, après avoir été poursuivi pour «conduite susceptible de troubler l'ordre public», a précisé l'avocat.

Selon la police locale, le propriétaire du chien de garde a en fait écrit le nom de Buhari sur les flancs de l'animal pour ennuyer son voisin dont le nom est aussi Buhari.

«Cela n'a rien à voir avec le président», a affirmé le porte-parole de la police  de l'État d'Ogun, Muyiwa Adejobi

Le propriétaire du chien devra se présenter à nouveau devant la justice le 19 septembre, mais selon son avocat le chien a disparu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer