Une voyante a extorqué plus de 500 000 $ à un client

Pricilla Delmaro disait la bonne aventure depuis une officine... (ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pricilla Delmaro disait la bonne aventure depuis une officine près de Times Square.

ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Une voyante de 26 ans, mère de trois enfants, a plaidé coupable mardi à New York, après avoir extorqué plus de 500 000 dollars à un Britannique trop crédule, qui croyait en ses pouvoirs pour retrouver sa petite amie, pourtant décédée.

Pricilla Delmaro, en pantalon de prisonnière et tee-shirt gris, n'a quasiment rien dit lors de sa comparution devant un tribunal de l'État de New York. Elle sera formellement condamnée le 26 janvier, probablement à quatre ans de mise à l'épreuve.

Elle disait la bonne aventure depuis une officine près de Times Square.

Sa victime, Niall Rice, 33 ans, était un consultant en marketing ayant très bien réussi, mais il était prêt à tout pour essayer de retrouver Michelle, une femme rencontrée en 2013 dans un centre de désintoxication, et avec laquelle il avait eu une brève liaison.

Il avait d'abord consulté une première voyante, lui laissant des dizaines de milliers de dollars, et lui achetant même une bague Tiffany de 40 000 dollars, avant de perdre confiance dans sa capacité à retrouver Michelle.

À partir de novembre 2013, il consulte Pricilla Delmaro, qui le délestera en quelques mois de 569 411 dollars, lui disant de ne pas croire aux informations annonçant la mort de Michelle en février 2014, et affirmant qu'elle pourrait lui faire rencontrer une Michelle réincarnée.

Pricilla Delmaro, avec lequel Niall Rice a admis avoir eu des relations sexuelles, affaiblissant son dossier, a plaidé coupable mardi de vol qualifié et fraude.

Elle est emprisonnée depuis son arrestation en mai.

Un détective privé, engagé finalement par Niall Rice, Bob Nygaard, a raconté à l'AFP que celui-ci avait dépensé plus de 718 000 dollars entre les deux voyantes.

Selon M. Nygaard, Niall Rice a tenté en vain, d'obtenir que la première des voyantes soit aussi poursuivie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer