Elle poursuit son neveu de 8 ans qui l'avait fait tomber

Jennifer Connell... (IMAGE TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Jennifer Connell

IMAGE TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Une New-Yorkaise qui poursuivait son neveu après qu'il l'eut fait tomber en lui sautant dans les bras le jour de ses 8 ans, a été déboutée mercredi par un tribunal du Connecticut.

Jennifer Connell, 54 ans, qui s'était cassée le poignet dans sa chute, réclamait 127 000 dollars de dommages et intérêts, selon la presse locale.

Elle estimait que ses blessures «avaient été causées par la négligence et l'insouciance» de son neveu, qui avait couru vers elle pour l'accueillir à sa fête d'anniversaire. «Un enfant de 8 ans raisonnable aurait su, ou dû savoir, qu'une telle salutation énergique (...) pouvait provoquer les préjudices et pertes soufferts par la plaintive», selon sa plainte obtenue par l'AFP.

Les fait remontaient au 18 mars 2011, quand elle s'était rendue chez l'enfant, Sean Tarala, qui fêtait son anniversaire à Westport, dans le Connecticut.

La tante avait porté plainte contre l'enfant en février 2013 devant le tribunal (Superior Court) de Bridgeport.

Le petit garçon est aujourd'hui âgé de 12 ans.

Après moins de deux jours de procès, les six jurés l'ont déboutée, selon une source judiciaire, après avoir délibéré moins d'une heure.

Jennifer Connell avait aussi fait valoir dans sa plainte qu'elle allait continuer à souffrir en raison de cette chute, qu'elle avait désormais une cicatrice au bras, et que sa «capacité à apprécier les activités de la vie avait été réduite».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer