Cornemuses interdites au Mondial de rugby: les Écossais en colère

Les cornemuses sont sur la liste des objets... (Photo Suzanne Plunkett, archives Reuters)

Agrandir

Les cornemuses sont sur la liste des objets interdits pendant la Coupe du monde de rugby afin de ne pas gêner les autres spectateurs.

Photo Suzanne Plunkett, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

L'interdiction de jouer de la cornemuse au cours des matches de la Coupe du monde de rugby a provoqué la colère des Écossais, la déception des joueurs et même une pétition parlementaire.

«Quand vous pensez à l'Écosse, vous pensez à la cornemuse», a déclaré vendredi le talonneur écossais Ross Ford sur le site de la Coupe du monde de rugby. «C'est notre instrument national et notre son national».

«Quand vous vous échauffez et que vous les entendez, c'est un grand coup de pouce pour les joueurs», a-t-il ajouté. «Ce ne sera plus la même atmosphère pour les fans».

«Évidemment, on aime entendre les cornemuses, c'est vraiment dommage», a regretté Stuart Hogg, arrière pour l'Écosse.

Les cornemuses sont sur la liste des objets interdits pendant la Coupe - aux côtés des tambours, des cornes de brume et des vuvuzelas - afin de ne pas gêner les autres spectateurs.

Les organisateurs disent reconnaître «le rôle significatif des cornemuses dans l'histoire du rugby écossais et mondial» mais maintiendront l'interdiction, a déclaré un porte-parole du tournoi.

Vingt-et-un députés, en grande majorité du Parti national écossais (SNP), ont signé une pétition appelant les organisateurs à changer d'avis, pointant que «les cornemuses ne sont pas dangereuses» et qu'elles sont «souvent présentes dans les cérémonies officielles».

L'ancien capitaine de l'Écosse, David Sole, a également critiqué la décision d'interdire les cornemuses, la taxant «d'absolument ridicule» dans une interview à la télévision écossaise STV.

«Entendre les cornemuses unit la foule derrière l'équipe écossaise, retirer cela est une décision terrible et désavantageuse pour les Écossais», a-t-il estimé.

L'Écosse rencontre le Japon mercredi à Gloucester.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer