Contrôle antidopage: un cycliste suivi jusqu'à l'école de son fils

Le coureur professionnel français Sébastien Hinault a effectué mardi la rentrée... (Photo Pascal Guyot, AFP)

Agrandir

Photo Pascal Guyot, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Rennes, France

Le coureur professionnel français Sébastien Hinault a effectué mardi la rentrée des classes de son fils en compagnie d'un... contrôleur de l'Union cycliste internationale (UCI) à la suite d'un problème technique lors d'un contrôle surprise, a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

«Le contrôleur UCI qui fait la rentrée scolaire de mon fils avec moi, on aura tout vu!», s'est amusé mardi sur Twitter le coureur de l'équipe suisse IAM cycling.

Tout avait commencé normalement: Sébastien Hinault reçoit, mardi peu avant 8h, la visite inopinée d'un contrôleur de l'UCI à son domicile. Le coureur s'exécute, mais l'un des flacons contenant l'urine se referme mal, et oblige ainsi à recommencer la procédure.

Mais le problème est que Sébastien Hinault n'a plus envie d'uriner. «Obligé de recommencer mais moi plus envie de pisser!» a-t-il expliqué sur Twitter.

Le contrôleur, tenu par le règlement de suivre Sébastien Hinault jusqu'à l'obtention du nouvel échantillon, a donc dû l'accompagner jusqu'à l'école primaire de son fils, dont c'était la rentrée scolaire.

Le contrôleur «a bien compris, lui aussi il avait trois gamins donc il comprenait la situation», a expliqué Hinault à la station de radio France Bleu Armorique.

Après deux cafés et une demi-bouteille d'eau, le contrôleur de l'UCI a pu repartir avec les échantillons.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer