• Accueil > 
  • XTRA > 
  • Technologie 
  • > La compréhension du langage naturel transforme le monde des affaires 

Intelligence artificielle

La compréhension du langage naturel transforme le monde des affaires

L'application concrète de l'intelligence artificielle (IA) transforme à grande vitesse le monde des affaires.

Dans ce contexte, la société montréalaise Stradigi AI tire son épingle du jeu, forte d'un impressionnant leadership. Chef de la direction scientifique et cofondatrice, Carolina Bessega explique comment la compréhension du langage naturel se révèle rentable, notamment pour le secteur juridique ainsi que pour ceux de l'assurance, de la santé et du service à la clientèle.

Des mots qui sonnent

La compréhension du langage naturel ? En gros, il s'agit de pouvoir reconnaître, extraire et analyser des textes pour traiter leur contenu afin de générer des corrélations ou des interactions rapides et efficaces entre entreprises et consommateurs.  

« Une plateforme comme la nôtre est d'abord un outil intelligent, réactif et parfaitement adapté aux besoins et aux aspirations des organisations », souligne Carolina Bessega, qui précise qu'on parle ici autant de textes écrits que vocaux. Les exemples suivants sont probants. 

Services juridiques

En matière de contrats, Stradigi AI peut extraire, catégoriser et traiter différents types d'ententes, ce qui allège significativement l'imposant travail de recherche en amont. En fonction de paramètres préétablis, des notifications peuvent même être transmises une fois que les éléments à préciser ou à élucider ont été détectés.

C'est la même chose pour la propriété intellectuelle et les brevets, ce qui s'avère fort utile en cas de litige, par exemple pour détecter ou démontrer la propriété d'une méthode ou d'un produit : « C'est incroyable le temps économisé, notamment pour comparer la source et la nature des renseignements, pour mieux préparer et optimiser sa propre documentation dans le but d'éviter les poursuites, ou, à l'inverse, pour identifier des pratiques douteuses chez la concurrence », explique Mme Bessega.  

Elle rappelle que certaines modifications législatives peuvent aussi engendrer de sérieux casse-tête. Si un gouvernement modifie une loi en matière de transport, celle-ci peut affecter plusieurs divisions ou services d'une entreprise, et donc de multiples contrats interreliés. « Nous pouvons rapidement déceler, traiter puis communiquer la nature des changements à l'ensemble des parties prenantes », indique la cofondatrice.

Expérience et satisfaction client

Attention : nous voici dans l'idée de décoder et de comprendre les opinions, les sentiments et les émotions à l'égard d'une marque ou d'un service, qu'il s'agisse de textes ou de la tonalité de la voix au moment d'échanges téléphoniques avec le service à la clientèle !

Évidemment, ce type de veille peut s'exercer sur l'ensemble des plateformes sociales, et notamment celles de la concurrence. « Un humain ne peut pas surveiller 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 des situations requérant une action immédiate », souligne à juste titre Carolina Bessega.

La plateforme mise au point par la société de 110 employés permet de collecter plusieurs informations, par exemple à propos du look, de la qualité ou du service. On parle d'un outil de gestion de marque et de réputation en temps réel : « Si une organisation peut réagir avant la propagation dans les médias sociaux, elle tirera avantage de la situation, notamment en matière de gestion de crise », fait valoir la femme d'affaires.

Dans les centres d'appel, des indicateurs clés permettent de suivre et d'évaluer le degré de satisfaction des clients : « L'analyse d'une voix peut enclencher une notification instantanée chez un superviseur, qui pourrait dès lors réagir mieux - et plus rapidement. »

Assurances

Les avantages sont aussi très tangibles dans ce secteur, entre autres lorsque vient le temps de recevoir des réclamations écrites. « Un assureur peut extraire les informations pertinentes à travers un long texte pour redéployer ces renseignements dans les bonnes cases, par exemple pour catégoriser la nature, la raison et l'origine des dommages », précise Mme Bessega.

En matière de fraude, les assureurs peuvent recourir à l'intelligence artificielle pour détecter les incongruités ou des éléments qui semblent étrangement sortir du lot par rapport à l'historique de l'ensemble des réclamations. L'absence ou la rareté de corrélations peut dans ce cas-là activer une alerte.

Santé

On le sait, l'accès aux dossiers des patients et les renseignements qui y sont liés font partie des enjeux du secteur de la santé. Les médecins écrivent parfois des notes télégraphiques, selon leurs propres schémas. « Or, si l'on veut savoir qu'une femme de 35 ans est aux prises avec tel type de problème, c'est difficile d'associer ces données avec son bilan de santé global ou celui de la population en général », explique Carolina Bessega.

Sur des décennies, un médecin ne peut pas lire la totalité du dossier de santé d'un patient. En générant des corrélations entre son historique et son problème, il devient à terme possible de poser de meilleurs diagnostics, et, par conséquent, de meilleurs traitements.

En matière de maladie mentale, l'IA peut analyser la nature et le champ sémantique des propos d'un patient en vue de potentiellement détecter ou catégoriser un type de maladies, et donc de mieux la traiter. En outre, « ce qui est mis en action doit être à la fois pertinent, éthique et sécuritaire », affirme la cofondatrice de Stradigi AI.

La profondeur de l'apprentissage

Ainsi, à la différence des assistants virtuels comme Siri ou Google Assistant, Carolina Bessega note que l'intelligence artificielle n'est pas qu'un outil servant à obtenir des réponses et à passer à la prochaine étape d'une action, mais aussi l'occasion de créer des conversations plus fluides et empathiques à l'égard des utilisateurs. Fascinant !

Pour un savoir plus sur les services aux entreprises

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer