Une autre expérience inédite au MAC!

Vue de l'installation interactive Vicious Circular Breathing, 2013, au... (Photo : Guy L'Heureux © Rafael Lozano-Hemmer / SODRAC, Montréal / VEGAP, Madrid (2018))

Agrandir

Vue de l'installation interactive Vicious Circular Breathing, 2013, au MAC.  Avec l'aimable permission de l'artiste et de la galerie bitforms.

Photo : Guy L'Heureux © Rafael Lozano-Hemmer / SODRAC, Montréal / VEGAP, Madrid (2018)

Après le succès de l'exposition consacrée à Leonard Cohen, le Musée d'art contemporain de Montréal nous convie à parcourir l'univers immersif et poétique de l'artiste Rafael Lozano-Hemmer. Occasion rêvée de découvrir les créations étonnantes d'un artiste plus grand que nature.

Aujourd'hui établi à Montréal, ville de prédilection pour son impressionnante pépinière de talents, le créateur d'origine mexicaine est célébré partout dans le monde grâce à ses installations technologiques à grande échelle, souvent participatives et interactives.  

Intitulée Présence instable, l'expo en cours depuis le 24 mai retrace le fascinant cheminement de l'artiste depuis une dizaine d'années. Au total, 21 oeuvres aménagées dans plusieurs salles mobilisant à la fois la science, la technologie, la politique, la sociologie, la poésie, la musique et l'histoire de l'art, et ce, en un riche dialogue avec le public. Chacune constitue une expérience forte, relationnelle, traçant sa route entre le coeur et l'esprit. Voici un échantillon de ce qui vous attend.

Les coeurs à l'unisson

L'expo comprend plusieurs oeuvres valorisant la dimension matérielle et sculpturale de l'artiste, qui utilise entre autres, pour les activer, les voix, les battements de coeur et les mouvements des visiteurs. C'est entre autres le cas avec Pulse Spiral, où 300 ampoules et des kilomètres de fil électrique reproduisent par la lumière le battement de coeur des visiteurs. Magique et évanescente, cette spirale de lumière suscite de fascinantes réflexions.

L'intégrale de Bach et de Wagner!

Les amateurs de musique seront magnétisés par Sphere Packing: Bach, 2018 et Sphere Packing: Wagner, 2013, deux installations faisant partie d'une série abordant l'oeuvre complète d'un compositeur, dans une seule sphère à canaux multiples. La sphère en porcelaine consacrée à Wagner est suspendue au plafond : il suffit d'approcher l'oreille pour expérimenter la suite. Celle de Bach, colossale, sollicite plus de 1 000 haut-parleurs disposés à l'intérieur d'une sphère de trois mètres.

À bout de souffle

Vicious Circular Breathing est une imposante installation interactive qui évoque à la fois un dispositif scientifique insolite et un gigantesque instrument à vent, avec un ensemble de sacs de papier brun qui se gonflent et se dégonflent grâce au souffle « mis en boîte » des visiteurs, chacun contribuant ainsi à l'évolution de l'oeuvre. Amusante et musicale, inquiétante ou inconfortable, l'oeuvre s'accompagne de mises en garde relatives aux risques d'asphyxie, de contagion et même de panique!

Marie-Ève adore

Rencontrée lors d'une visite organisée par le Cercle du MAC, Marie-Ève Gingras était très enthousiasmée par cette nouvelle expo : « J'ai adoré! Assez pour vouloir y retourner au cours des prochaines semaines. » Elle a particulièrement aimé Zoom Pavillon, une installation où des caméras projettent sur les murs et le plafond des images des visiteurs dans la salle. L'oeuvre semble tout droit sortie d'un épisode de Black Mirror. « Ça donne vraiment un effet Big Brother! C'est saisissant, mais vraiment d'actualité. » Dans un autre registre, elle s'est dit fort émue par Call on Water. « La poésie d'Octavio Paz qui apparaît en vapeur d'eau pour disparaître quelques instants plus tard, c'est tout simplement magnifique. »  

Une impressionnante évolution 

En 2011, lors de la Triennale québécoise, Rafael Lozano-Hemmer et son équipe avaient illuminé le Quartier des spectacles avec Intersection articulée. Architecture relationnelle 18, oeuvre grandiose spécialement conçue pour habiter l'espace de la place des Festivals.

Plusieurs de ses créations font désormais partie de grandes collections muséales - pensons à celles du MoMA de New York ou de la Tate Modern de Londres. Or, si ses créations ont été présentées dans plusieurs institutions de prestige, elles avaient jusqu'à présent été peu exposées à Montréal.

On ne rate donc sous aucun prétexte l'occasion de voir - et de vivre - l'exposition Présence instable, présentée en coproduction avec le MAC et le San Francisco Museum of Modern Art.

Présence instable de Rafael Lozano-Hemmer                                                                                Jusqu'au 9 septembre au Musée d'art contemporain

Découvrez le parcours de l'artiste

Réservez vos billets

Partager

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer