Tous ceux et celles qui suivent de près ou de loin l’évolution du domaine viticole québécois s’entendent sur une chose : l’industrie est en pleine effervescence. Les vignerons et vigneronnes d’ici proposent aujourd’hui des produits à l’identité forte et assumée, et cette offre résonne auprès des amateurs. En s’engageant dans les appellations réservées, ces artisans démontrent leur fierté pour le terroir où naissent leurs vins et fournissent aux consommateurs une indication claire quant à leur provenance et à leur qualité. Et vous, savez-vous ce qui distingue les vins du Québec ?

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Qu’ils fassent partie de ces gens qui bâtissent l’industrie du vin du Québec depuis 40 ans ou d’une nouvelle génération de passionnés, les vignerons et vigneronnes d’ici défient un climat nordique pour offrir des vins comme il ne s’en fait pas ailleurs. Pour Isabelle Lafont, responsable de la vinification et de la commercialisation au vignoble Les Artisans du terroir, les vins de notre si belle province évoquent avant tout la liberté. Au Québec, la viticulture est libre, façonnée par l’exploration, la collaboration et l’audace qui coexistent chez ses artisans.

« Le vin d’ici a une fraîcheur indéniable », résume Isabelle Lafont. Comme le fait remarquer la vinificatrice, l’acidité de nos vins est une qualité de plus en plus recherchée, notamment dans les régions viticoles qui sont affectées par le réchauffement climatique.

Isabelle Lafont, vinificatrice et responsable de la commercialisation, Vignoble Les Artisans du terroir

Les vins d’ici enchâssent les goûts de notre terroir : fraise, framboise, groseille, pomme, poire, miel et fleurs… Ils portent les arômes issus de notre sol, de nos cultures.

Isabelle Lafont, vinificatrice et responsable de la commercialisation, Vignoble Les Artisans du terroir

Longtemps boudés, maintenant célébrés

Aujourd’hui, les vignobles de la province engagés dans l’Indication géographique protégée (IGP) Vin du Québec peuvent se targuer d’offrir des produits qui gagnent constamment en qualité. C’est que la connaissance du fruit, de sa culture et de sa transformation en vin s’est affinée au fil des décennies. « Cette expérience-là, elle se goûte nécessairement dans la bouteille », souligne Isabelle Lafont, qui a fait du chai son terrain de jeu, ajoutant que le fruit est mûr chez le consommateur également. Les Québécois ont développé leur palais et apprécient davantage les vins d’ici pour ce qu’ils sont, sans chercher à y retrouver ce qui se fait ailleurs.

Voyez la rencontre entre Fabien Cloutier et des producteurs de vins, de vins de glace et de cidres de glace du Québec, fièrement issus de nos terroirs.

Regardez l’épisode complet

Assurer l’origine québécoise des produits

Comme bon nombre de ses pairs, Isabelle Lafont croit à l’importance de protéger l’identité des vins qui sont produits en sol québécois. En s’engageant dans l’IGP Vin du Québec, une appellation réservée, les vignerons s’investissent dans des exigences de certification rigoureuses assurant la traçabilité et la qualité de leurs produits. Ainsi, le logo de l’IGP apposé sur une bouteille agit comme un sceau de confiance pour le consommateur à la recherche de vins d’exception qui lui ressemblent.

PHOTO CONSEIL DES VINS DU QUÉBEC

L’IGP Vin du Québec donne une indication claire au consommateur de la provenance, de la qualité et du savoir-faire dans la bouteille. Ce label indique que 100 % du raisin qui compose le vin est produit ici, un gage d’authenticité qui est vérifié par un tiers indépendant.

Isabelle Lafont, vinificatrice et responsable de la commercialisation, Vignoble Les Artisans du terroir

À l’IGP Vin du Québec s’ajoutent deux appellations réservées propres au secteur des alcools : Cidre de glace du Québec et Vin de glace du Québec. Pour les consommateurs friands de ces produits, que ce soit au Québec ou à l’étranger, ces appellations constituent des repères indiquant que le produit est véritablement issu des pommes ou du raisin qui ont été cultivés ici, dans nos conditions hivernales si particulières.

Les appellations reconnues : des repères de confiance

En plus des appellations réservées du domaine viticole, le Québec compte cinq autres appellations et termes valorisants. Chacun d’entre eux contribue à forger notre identité agroalimentaire et valorise le savoir-faire des gens d’ici.

  • Agneau de Charlevoix
  • Fromage de vache de race Canadienne
  • Maïs sucré de Neuville
  • Fromage fermier
  • Biologique
  • Cidre glace du Québec
  • Vin de glace du Québec
  • Vin du Québec

Choisir des produits d’appellation réservée du Québec, c’est soutenir des producteurs et transformateurs d’ici au savoir-faire unique ! Le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants est heureux de les mettre en valeur grâce au soutien d’Aliments du Québec. Ensemble, nous sommes fiers de vous offrir, chacun à sa façon, des repères de confiance pour vous guider dans votre quête de produits répondant à vos préoccupations et à vos valeurs.

La politique d’Aliments du Québec est de s’appuyer et de s’arrimer avec les lois existantes. Dès janvier 2023, la définition de la marque de certification d’Aliments du Québec, pour les vins de raisins exigera aussi pour le millésime 2022, un contenu de raisins frais ou transformés provenant à 100 % du Québec. Les vins de raisins devront donc obtenir l’IGP Vin du Québec, qui a déjà mis en place ce système de traçabilité pour le secteur des vins, pour utiliser la marque de certification d’Aliments du Québec.