Huit entreprises sur 10 s’attendent à retrouver leur rentabilité d’avant la pandémie d’ici la fin de 2022, révèle le plus récent sondage Navigateur de la Banque HSBC Canada1. Les stratégies de développement durable et de commerce international offrent de telles perspectives de croissance aux petites et grandes entreprises qui sont bien positionnées pour les mettre en place. Voici comment.

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Développement durable

Croissance et développement durable

Au Canada, quatre entreprises sur cinq croient que si elles accordent plus d’importance au développement durable, cela stimulera leur croissance.

Les gouvernements et les consommateurs exercent tous des pressions pour que les entreprises démontrent leur engagement envers une économie faible en carbone.

Angie Hall, directrice du financement durable, Service aux entreprises, à la Banque HSBC Canada

En investissant dans le développement durable, ces entreprises se retrouvent dans une meilleure position pour gérer les risques inhérents aux changements climatiques et aux défis de société.

Des petites aux grandes entreprises

Les projets de développement durable se retrouvent au sein d’entreprises de toute taille. De grandes sociétés financent la construction ou la rénovation de bâtiments pour répondre à des normes d’efficacité énergétique et d’environnement plus strictes. Des petites et moyennes entreprises (PME) cherchent de l’accompagnement pour sécuriser leur chaîne d’approvisionnement en matière de produits durables ou compostables.

Pour les petites entreprises qui ne savent pas par où commencer, la HSBC dévoilera en 2022 un outil d’évaluation durable permettant d’identifier les objectifs à prioriser en fonction de leur industrie. D’ici là, son excellent guide Par où commencer vos efforts de développement durable ? présente les avantages et les stratégies permettant d’adopter des pratiques plus durables.

Téléchargez le guide Par où commencer vos efforts de développement durable ?

Deux approches à la finance durable

Lorsque les fonds servent à l’acquisition d’équipements admissibles ou à la poursuite d’activités en lien avec le développement durable, certains projets peuvent bénéficier de prêts verts.

À Lion Électrique, nous accompagnons nos clients dans leur virage électrique, ce qui comprend le financement des produits. Nous sommes heureux d’avoir parmi nos partenaires la HSBC, cheffe de file en développement durable, pour soutenir cet engagement grâce à des solutions de financement avantageuses.

Marc Bédard, président et fondateur de Lion Électrique

D’autres produits de financement peuvent être associés à des objectifs de développement durable précis. L’atteinte d’indicateurs de rendement clés (IRC) annuels permet alors aux entreprises de bénéficier de conditions de crédit plus avantageuses.

L’avenir est vert

Les occasions de croissance en matière de développement durable ne manquent pas, comme en témoigne l’engagement de 750 milliards de dollars de la HSBC pour encourager la transition vers une économie zéro émission à l’échelle mondiale. « Nous sommes choyés de soutenir un aussi grand nombre d’entreprises qui nous aident à bâtir un avenir prometteur et résilient pour nos gens et pour nos communautés », souligne Angie Hall.

Découvrez le développement durable à la Banque HSBC Canada

Commerce international

Les leçons de la pandémie

Retards de production en Asie, perturbations portuaires sur la côte ouest, hausse du protectionnisme : la pandémie occasionne de nombreux défis pour les entreprises canadiennes. En plus de réduire leur empreinte écologique, les entreprises qui privilégient l’adoption de fournisseurs situés sur le même continent (ce qu’on appelle l’onshoring) diversifient du même coup leur chaîne d’approvisionnement. L’exercice est tout aussi bénéfique au chapitre de l’exportation.

Même si le marché nord-américain demeure important, vendre dans d’autres territoires diminue l’exposition aux cycles économiques locaux.

Charles Douville, premier vice-président et responsable en chef des services aux entreprises, région du Québec, à la Banque HSBC Canada

Cette diversification peut rapidement devenir une source de croissance : 27 % des entreprises canadiennes actives à l’international rapportent que plus de la moitié de leurs affaires sont réalisées à l’étranger1.

Soutenir la croissance internationale

Présente dans 55 marchés à l’échelle mondiale, la HSBC propose différentes solutions pour simplifier les opérations bancaires, centraliser les excès de fonds au Canada et financer les projets d’expansion. Elle a ainsi accompagné une PME québécoise développant des technologies pour les milieux industriels à réaliser une série d’acquisitions, jusqu’à devenir une entreprise florissante avec des bureaux dans sept pays en seulement sept années.

Cela démontre bien que malgré la récente augmentation du protectionnisme, à long terme, la mondialisation est là pour de bon, et que les occasions de croissance à l’international sont là pour les entreprises qui savent bien s’entourer.

Charles Douville, premier vice-président et responsable en chef des services aux entreprises, région du Québec, à la Banque HSBC Canada

Découvrez les services bancaires de la Banque HSBC Canada

[1] https://www.business.hsbc.ca/-/media/library/markets-selective/canada/pdfs/hsbc-navigatorsurvey-fall-2020_canada-french.pdf