Au Québec, une personne sur cinq serait un proche aidant. Ces derniers se dévouent par amour et bienveillance au bien-être d’un parent, d’un enfant, d’un ami ou d’un voisin souffrant d’une incapacité liée à une maladie permanente ou dégénérative, ou à un handicap.

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Cette responsabilité peut néanmoins être lourde à porter et il arrive que parfois, les proches aidants aient eux-mêmes besoin d’aide. Parce qu’elle reconnaît leur rôle essentiel dans le système de santé et dans la vie des patients, la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a choisi de soutenir leur cause.

Au service de la population

La Fondation de la FMSQ est née en 2012 du désir des quelque 10 000 médecins spécialistes de partout au Québec de s’impliquer de façon tangible auprès de la population. Plus précisément, la Fondation appuie la cause des proches aidants en contribuant à la mise en place, au maintien et à l’amélioration de projets de répit aux quatre coins de la province. À ce jour, elle a soutenu 161 organismes dans la réalisation de 395 projets de répit, pour un total de 10,1 millions de dollars octroyés en soutien financier.

DVincent Oliva, président du conseil d’administration, Fondation de la FMSQ

Choisir sa cause

En créant leur fondation, les membres de la FMSQ souhaitaient contribuer à une cause qui rallierait les 59 spécialités médicales et qui permettrait d’offrir du soutien aux Québécois, sans égard à leur condition ou leur âge.

En 2012, les médecins spécialistes ont fait le constat que nos patients étaient, dans la majorité des cas, accompagnés et soutenus par un proche de leur entourage. La proche aidance était alors un domaine relativement nouveau où il y avait peu de ressources disponibles. Depuis mon élection, j’ai découvert l’impact de la Fondation. Notre administration souhaite renouveler notre engagement social et rehausser le niveau d’implication de notre Fondation.

DVincent Oliva, président du conseil d’administration, Fondation de la FMSQ

Des besoins importants

S’occuper d’un proche est un engagement qui peut s’échelonner sur des mois, voire des années. Une enquête de Statistique Canada révélait en 2012 que la moitié des proches aidants fournissaient des soins à une personne depuis quatre ans ou plus. Considérant que 17 %1 des proches aidants consacrent 20 heures ou plus par semaine à leur proche, et que cette responsabilité s’ajoute à toutes les autres obligations de la vie quotidienne, cette situation peut engendrer des conséquences négatives sur le plan physique, mental et financier, comme le constate le DOliva : « Plusieurs proches aidants se sentent à bout de souffle, d’où l’importance de leur offrir du répit, des moments pour se ressourcer. »

Un apport financier considérable

Concrètement, la Fondation de la FMSQ soutient cette cause en appuyant financièrement des organismes qui offrent des services de répit à travers la province, desservant tous les types de clientèle. Qu’il s’agisse de dépannage de jour, de soir, de fin de semaine ou de répit à domicile, ces services permettent aux proches aidants de briser leur isolement et de recharger leurs batteries. En 2021, la Fondation de la FMSQ a doublé son apport financier aux organismes de répit dans un contexte où la pandémie a engendré une demande de soutien accrue aux proches aidants. « Nous avons donc octroyé une somme record de 2 millions de dollars au cours de la dernière année à 41 organismes pour la réalisation de 45 projets de répit dans 12 régions du Québec », précise le DOliva.

Une aide concrète

Parmi ces projets, la Fondation de la FMSQ a récemment accordé une somme de 100 000 $ à la Société Alzheimer du Haut-Richelieu. Ce don a permis d’offrir 5408 heures de soins à domicile à 140 proches aidants de cette région en Montérégie. Au printemps dernier, la Fondation a également versé 380 000 $ pour la réalisation de camps de répit estivaux à travers le Québec. Grâce à ce don, 1300 proches aidants ont pu se reposer quelques jours. « En 2022, en plus de soutenir comme nous le faisons déjà les organismes de répit, nous mettrons sur pied, en collaboration avec d’autres organismes consacrés à la cause, des outils visant à améliorer la collaboration entre les patients, les proches aidants et les médecins spécialistes », mentionne le DOliva.

En appuyant la cause des proches aidants, la Fondation de la FMSQ souhaite préserver leur rôle essentiel dans le maintien du filet social et du système de santé.

Pour nous, les proches aidants sont des partenaires précieux. Puisqu’ils prennent soin régulièrement de leur proche, ils ont une connaissance précise et approfondie de ses besoins, de ses difficultés. Cette information est essentielle pour assurer une prise en charge optimale du patient, conclut le DOliva. Leur engagement contribue indéniablement à offrir de meilleurs soins.

DVincent Oliva, président du conseil d’administration, Fondation de la FMSQ

En savoir plus sur la FMSQ

1STATISTIQUE CANADA (2018). Enquête sociale générale : Soins donnés et reçus.