• Accueil > 
  • XTRA 
  • > Et si tous les parents avaient la chance d'avoir des enfants tannants ? 

La Fondation du Children

Et si tous les parents avaient la chance d'avoir des enfants tannants ?

Règle générale, un enfant tannant est un enfant en santé. C'est dans l'espoir de donner à des dizaines de milliers d'enfants malades la chance de redevenir tannants que la Fondation du Children lance la plus ambitieuse campagne de financement de son histoire.

« Les parents nous le disent : quand ils prennent du mieux, les enfants redeviennent tannants », explique Renée Vézina, présidente de la Fondation du Children. « Les médecins remarquent la même chose. Si la salle d'attente est pleine d'enfants tannants, ils ne s'en font pas trop ! »

C'est en jouant sur ce trait universel de l'enfance que la Fondation rattachée à l'Hôpital de Montréal pour enfants (le Children) a voulu frapper l'imaginaire des Québécois. En ses murs, on soigne de jeunes patients en provenance de 63 % du territoire québécois, en français et en anglais, ainsi que dans plus de 47 langues. « L'image d'un enfant en pleine forme qui fait des mauvais coups, ça promet de résonner chez l'ensemble des parents », croit Renée Vézina.

Une campagne d'envergure

Ce ne sont pas moins de 200 M$ qu'on cherche à récolter d'ici 2026 avec cette campagne majeure qui met de l'avant l'espoir et la guérison. La présidente de la Fondation du Children reconnaît l'envergure sans précédent de l'initiative. « Il s'agit de notre première campagne pédiatrique solo depuis 28 ans, et l'objectif est des plus ambitieux. » Or, en pédiatrie, les besoins sont immenses, tant en recherche qu'en enseignement et en soins cliniques.

Pour soutenir cet objectif historique, la Fondation a mobilisé un prestigieux Cabinet de campagne. Sous la présidence d'honneur de l'Honorable L. Yves Fortier, 41 leaders du milieu des affaires et grands philanthropes québécois s'impliquent activement pour offrir aux enfants l'espoir de redevenir tannants. Le Cabinet de campagne peut notamment compter sur l'appui de six coprésidents de renom : Jean-Philippe Lemay, Isabelle Marcoux, Jean Raby, Kim Thomassin, Jonathan Wener et Darryl White.

À chaque petit don, un grand impact

Depuis plus de 115 ans, le Children offre annuellement des soins et une expertise de pointe à des dizaines de milliers de nourrissons, d'enfants et d'adolescents. Avec sa philosophie « Panser autrement » et sa touche humaine, l'institution pédiatrique de calibre international prodigue avec compassion des soins centrés sur l'enfant et la famille. « Parce que, lorsqu'un enfant est malade, c'est toute la famille qui souffre », résume Renée Vézina.

De grands et beaux projets naîtront de cette campagne, assure-t-elle. Parmi les plus novateurs, l'un permettra de doter les jeunes patients de pyjamas intelligents capables de recueillir leurs signes vitaux en temps réel. Grâce à cette innovation technologique, de nombreuses familles pourraient effectuer un retour accéléré à la maison et à la normalité, l'état de l'enfant pouvant être surveillé à distance. Ceux qui demeurent hospitalisés, quant à eux, n'auraient plus à être réveillés ou interrompus dans leurs jeux aussi fréquemment. Un brin de normalité pour eux aussi.

Autre projet d'avant-garde en recherche pédiatrique, la mise au point d'un test sanguin ultra-performant pour détecter rapidement la présence de tumeurs cancéreuses et d'autres pathologies. Cette analyse sanguine promet de remplacer bon nombre d'interventions invasives et douloureuses pour les petits malades.

« Un des projets qui m'est le plus cher, confie l'avocate à la tête de la Fondation, qui a toujours eu à coeur la cause des enfants, est de créer au Children un environnement propice à l'enfance. En y entrant, on constate que l'Hôpital ressemble en tous points à un centre hospitalier... pour une clientèle adulte. » L'initiative Art pour la guérison, en partenariat avec des entreprises multimédias montréalaises et des artistes québécois, vise à décorer et à aménager l'espace pour en faire un lieu plus accueillant et chaleureux pour les familles qui doivent y séjourner.

Du soutien pour les familles

La Fondation du Children soutient aussi financièrement les parents durement touchés par la maladie. Renée Vézina souligne que les familles qui traversent une telle épreuve perdent en moyenne 40 % de leurs revenus. Il n'est pas rare qu'un des parents doive quitter son emploi ou s'en absenter de façon prolongée pour prendre soin d'un enfant atteint d'une grave maladie. Avec la pandémie, la précarité financière de ces familles a malheureusement été exacerbée.

C'est pourquoi, même si les petits tannants en font voir de toutes les couleurs à leurs parents, il est bon de se rappeler qu'un enfant tannant est plein de vie et en bonne santé. Et ce n'est malheureusement pas donné à tous. Avec la générosité de ses grands donateurs et de toute la population, la Fondation du Children compte bien permettre aux enfants malades du Québec de redevenir tannants.

Contribuez à la campagne Les tannants

Partager

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer