Le N.1 mondial Rafael Nadal s'est montré motivé mercredi pour gagner son cinquième tournoi de Roland Garros d'affilée, mais prudent après sa défaite contre Roger Federer à Madrid dimanche dernier.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«J'espère bien jouer. Et on verra si je suis prêt pour gagner ou pas, mais bien-sûr, cela me ferait très plaisir de gagner pour la cinquième fois consécutive», a déclaré le joueur espagnol.

«Si je joue à mon meilleur niveau, je pense pouvoir faire un bon résultat à Paris, et si ce n'est pas le cas, je dois le prendre avec tranquillité car cette année est très bonne pour moi», a ajouté Nadal, vainqueur à l'Open d'Australie et aux Masters 1000 d'Indian Wells, de Monte-Carlo et de Rome.

L'Espagnol a fait ces déclarations à son départ de Palma de Majorque pour Paris, où il a prévu d'assister au tirage au sort du tournoi qui se jouera du 24 mai au 7 juin.

«Roland Garros s'annonce difficile et nous verrons ce qui se passera», a souligné pour sa part l'oncle et entraîneur du N.1 mondial, Toni Nadal.

«Il n'y a pas de pression supplémentaire, c'est toujours la même. Mais c'est clair que le doute augmente avec la victoire à Madrid de Federer qui a fait un bon match», a-t-il ajouté.

Outre Federer, Novak «Djokovic et (Andy) Murray ainsi qu'une poignée de joueurs peuvent le battre et nous sommes conscients que cela peut se produire», a souligné Toni Nadal.

La défaite de Nadal face à Federer dimanche à Madrid a relancé le suspense à une semaine de Roland-Garros, alors que tout le monde se préparait à une promenade du N.1 mondial vers un cinquième titre consécutif.

D'autant qu'en demi-finales, Nadal avait dû livrer un marathon de quatre heures pour se débarrasser de Djokovic, 4e au classement ATP, sur une terre battue toutefois plus rapide que celle de Paris, à cause de l'altitude.