(Mason) Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont emprunté des routes diamétralement opposées mercredi à l’Omnium de tennis Western & Southern, mais ça ne les a pas empêchés d’atteindre la même étape à ce tournoi Masters 1000.

Mis à jour le 17 août
La Presse Canadienne

En lever de rideau, Auger-Aliassime a été expéditif, éliminant l’Australien Alex de Minaur en deux manches de 6-3 et 6-2 dans un match de deuxième tour.

Auger-Aliassime, qui revient d’une participation en quarts de finale à l’Omnium Banque Nationale, n’a mis que 78 minutes pour vaincre de Minaur et passer au troisième tour de ce tournoi disputé en banlieue de Cincinnati.

Le Montréalais de 22 ans a réussi neuf as pendant son duel contre l’Australien et il a gagné 82 % de ses points en première balle de service. Il a brisé son adversaire à quatre reprises, dont trois fois en deuxième manche.

Auger-Aliassime, septième tête de série du tournoi, croisera le fer avec l’Italien Jannik Sinner (no 10), qui a accédé au tour suivant quand le Serbe Miomir Kecmanovic a abdiqué au moment où Sinner menait 7-5 et 3-1.

Auger-Aliassime a remporté le seul match entre les deux joueurs, 6-1 et 6-2, lors du Masters de Madrid, en mai dernier, sur terre battue.

Shapovalov se relève

Quant à Shapovalov, il semblait destiné à offrir une autre prestation décevante jusqu’à ce qu’il sorte de sa torpeur à compter du milieu de la deuxième manche pour finalement éliminer l’Américain Tommy Paul 3-6, 6-4 et 6-3 après deux heures huit minutes d’action en montagnes russes.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Denis Shapovalov

Paul s’était donné une avance de 4-1 en deuxième manche grâce à son deuxième bris de la deuxième manche, et son quatrième de l’affrontement, lorsque le vent a complètement tourné.

À partir de là, Shapovalov a gagné huit jeux d’affilée, dont la moitié au service de Paul. Cette irrésistible poussée lui a permis, d’abord, de gagner la deuxième manche, puis de se donner une avance de 3-0 dans la manche décisive.

Shapovalov l’a emporté malgré le fait qu’il a commis dix doubles fautes, sept de plus que son adversaire. Les deux joueurs ont inscrit trois as.

En huitièmes de finale, Shapovalov affrontera le numéro un mondial Daniil Medvedev. Il s’agira du cinquième duel entre les deux joueurs. Le Canadien a gagné les deux premiers en trois manches, en 2017 et en 2018, incluant le premier aux Internationaux des États-Unis.

Medvedev a gagné les deux autres en deux manches, dont le dernier dans le cadre de l’édition 2021 de la Coupe Laver à Boston. Tous leurs matchs ont été joués sur surface dure.