(Madrid) Dans un duel de générations, Rafael Nadal a démontré qu’il est encore le maître incontesté de la terre battue en malmenant l’espoir espagnol Carlos Alcaraz 6-1, 6-2 au deuxième tour du Masters de Madrid, mercredi.

Tales Azzoni Associated Press

Nadal, qui convoite un sixième titre dans la capitale espagnole et qui peaufine toujours sa préparation en vue des Internationaux de France, n’a jamais été inquiété par Alcaraz, qui fêtait son 18e anniversaire mercredi.

Alcaraz, qui pointe au 120e rang mondial, venait de signer sa première victoire en carrière dans un tournoi de la série Masters 1000, et il a qualifié le match contre son idole de jeunesse de « rêve devenu réalité ».

Après que la foule à la « Boîte magique » eut chanté Joyeux anniversaire à Alcaraz, l’Espagnol a laissé filer une balle de bris au premier jeu, et il n’a jamais pu menacer le détenteur de 20 titres du Grand Chelem en carrière par la suite. L’étoile montante du tennis a commis de nombreuses fautes directes, et il a obtenu son seul bris du match vers la fin de la deuxième manche.

Plus tôt, la deuxième tête de série Daniil Medvedev a mis un terme à sa série de six défaites sur la terre battue en battant Alejandro Davidovich Fokina 4-6, 6-4, 6-2. Medvedev, le troisième joueur au monde, disputait son premier match depuis le mois de mars, au Masters de Miami. Il affrontera au prochain tour le Chilien Cristian Garin, qui a évincé Dominik Koepfer 6-3, 6-4.

Alexander Zverev, le champion du tournoi madrilène en 2018, a aisément disposé du Japonais Kei Nishikori 6-3, 6-2.

L’Allemand, cinquième tête de série, a accédé aux quarts de finale à chacune de ses trois dernières participations au tournoi. Il croisera le fer au prochain tour avec le Britannique Daniel Evans, qui a défait John Millman 6-7 (5), 6-2, 6-3.

De son côté, l’Argentin Diego Schwartzman a plié l’échine 2-6, 6-4, 6-1 devant Aslan Karatsev.

Chez les dames, Paula Badosa a évincé Belinda Bencic 6-4, 7-5 pour devenir la première joueuse espagnole à se retrouver dans le carré d’as à Madrid. Elle aura maintenant rendez-vous avec l’Australienne Ashleigh Barty, qui a difficilement pris la mesure de Petra Kvitova 6-1, 3-6, 6-3.