(Paris) Les spectateurs seront autorisés à Roland-Garros ce mois-ci malgré le nombre croissant de cas de coronavirus dans le pays.

Associated Press

Les organisateurs ont dévoilé les protocoles sanitaires de ce tournoi du Grand Chelem sur terre battue, qui aura lieu à Roland Garros à partir du 27 septembre après avoir été reporté de sa date du début mai en raison de la pandémie.

« Depuis la relance du circuit international, Roland Garros sera le premier tournoi à avoir le privilège d’accueillir un public », a déclaré le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli.

Serena Williams et Maria Sakkari ont été questionnées sur la présence de spectateurs à Roland Garros après leur match aux Internationaux des États-Unis, lundi. Les joueurs seront confinés dans deux hôtels.

« S’il y a des partisans, nous devrons nous tenir à l’écart, a mentionné Williams. C’est particulier, parce que nous n’aurons pas accès à des résidences privées, mais il y aura des spectateurs. »

Williams est d’accord pour jouer devant des spectateurs, mais tenait à obtenir plus d’informations de la part des organisateurs sur les mesures en place pour protéger les joueurs.

Sakkari était un peu plus surprise de la décision.

« Avoir des partisans avec nous dans la bulle, je crois que ça n’a pas de sens, a-t-elle dit. J’étais vraiment surprise d’apprendre qu’il y aura des spectateurs. »

Conformément aux dernières directives gouvernementales limitant la fréquentation à 5000 personnes dans des régions comme Paris, la fédération a revu à la baisse ses plans.

La fédération souhaitait accueillir 50 à 60 % de la capacité du site, soit l’équivalent d’environ 20 000 spectateurs par jour. Au lieu de cela, Roland Garros sera divisé en trois zones basées sur les trois courts principaux, avec 5000 personnes chacune pour les courts Philippe Chatrier et Suzanne Lenglen. La zone entourant le troisième plus grand court accueillera au maximum 1500 spectateurs par jour.

Le port du masque sur place sera obligatoire, tandis que toutes les personnes accréditées au tournoi devront passer des tests pour le virus pour être admises dans la bulle de Roland Garros.

Le directeur du tournoi, Guy Forget, a déclaré que tous les joueurs seront testés à leur arrivée dans la capitale française. Ils seront autorisés à jouer s’ils enregistrent un test négatif et subiront un second test 72 heures plus tard. Les joueurs seront ensuite testés tous les cinq jours tant qu’ils poursuivront leur parcours, et devront rester dans les deux hôtels réservés par les organisateurs.

Les responsables français ont confirmé plus de 30 000 décès dus à la COVID-19 alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens dépassait les 8000, vendredi dernier.