(New York) Le Canadien Denis Shapovalov a progressé au tableau à Flushing Meadows, jeudi, infligeant un revers de 6-4, 7-6 (2) et 6-2 au Suisse Henri Laaksonen, 119e à l’ATP.

La Presse canadienne

Classé 33e au monde, Shapovalov atteint le troisième tour du tournoi new-yorkais pour la troisième année de suite.

L’Ontarien a signé 14 as dont le dernier lui a permis de savourer la victoire, en une heure et 55 minutes.

Shapovalov trouvera sur son chemin le Français Gaël Monfils ou le Roumain Marius Copil, qui croisent le fer jeudi soir.

Auteur des trois bris du match, Shapovalov a notamment pris le service de son rival à 4-2 en dernière manche.

Shapovalov a obtenu son premier bris à 5-4 au premier set, et son deuxième au début du troisième engagement.

Lors du 10e jeu du premier set, le Canadien de 20 ans a failli bousiller une avance de 40-0, échappant trois points d’affilée. Il a pris l’avantage avec un brillant revers en parallèle, puis il a remporté le set sur une faute directe (Laaksonen a frappé la balle avec le cadre de sa raquette).

Shapovalov a dominé le bris d’impasse, y prenant les devants 5-1, puis il a resserré l’étau au dernier set.

Andreescu sans problème

Plus tôt jeudi sa compatriote Bianca Andreescu, reine de la Coupe Rogers, a elle aussi poursuivi sa route.

L’Ontarienne a eu raison de la Belge Kirsten Flipkens 6-3 et 7-5, atteignant ainsi le troisième tour de la compétition.

Andreescu, 15e tête de série, a eu le dessus 4-1 aux bris de service, bien qu’elle ait accordé sept occasions de bris à Flipkens, 110e raquette mondiale.

Andreescu a obtenu 10 balles de bris. Elle a eu un mince avantage de 27-24 aux coups gagnants, et les deux joueuses ont commis 18 fautes directes.

La Canadienne de 19 ans a converti sa première balle de match à l’aide d’un revers.

« Ce n’est pas facile de choisir comment jouer contre Flipkens, a dit Andreescu. Je suis juste contente de la façon dont j’ai composé avec ses balles, et aussi du fait que j’ai gardé mon sang-froid. Il y a peu de filles qui vont si souvent au filet. J’ai essayé de gérer ça le mieux possible. Je pense m’en être très bien tirée. »

Au tour suivant, Andreescu affrontera la Danoise Caroline Wozniacki, 19e tête de série, ou l’Américaine Danielle Collins, qui pointe au 35e échelon. Ce match aura lieu jeudi soir.

Andreescu a défait Wozniacki à Auckland en Nouvelle-Zélande en janvier, envoyant alors le message qu’elle ne serait pas à négliger cette année.

« C’était la première fois que je battais une joueuse qui a déjà été dans le top 10, a confié Andreescu. Ç’a m’a donné un élan. »

Le Canada n’a toutefois pas été en mesure de compléter le tour du chapeau. Après avoir surpris Karen Khachanov, neuvième tête de série, lors du tour initial mardi, le Britanno-Colombien Vasek Pospisil s’est incliné en quatre manches de 3-6, 7-6 (4), 3-6, 4-6 face à l’Américain Tennys Sandgren, 72e joueur mondial.